Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

CHALGRIN : l'architecte qui transforma le Palais du Luxembourg

 

La salle de Réunion et le salon de l’Empereur

 

Chalgrin utilise les deux salles de gardes situées de part et d’autre de l’ancien escalier du palais pour créer à l’ouest une salle de réunion réservée aux sénateurs dans l’attente de l’ouverture des séances et aux personnes qui ne peuvent y être admises. Celle qui lui fait pendant, à l’est, devient le salon de l’Empereur.

 

 Salle de réunion, porte d'accès à la salle des séances (1er étage)

Projet de Chalgrin pour la salle de réunion

 

 

 

En avril 1804, l’architecte présente un projet pour la décoration du mur Est donnant accès à la salle des Séances. Dans la partie cintrée, il place une « Bataille de Marengo » dont l’exécution sera confiée au peintre Callet et place un portrait du Premier Consul franchissant le mont Saint Bernard juste au-dessous. La représentation qui sera retenue quelques mois plus tard sera celle de Napoléon Ier en costume impérial, commandé au peintre Robert Lefebvre.

 

 

 

En 1807, Chalgrin conçoit pour le salon de l’Empereur un programme décoratif qui exalte la gloire de Napoléon Ier. Sur une estrade en marbre, il dispose entre deux colonnes une statue représentant  l’empereur.

 

 

                                                                                   Salon de l'Empereur (1er étage) Statue de Napoléon avec socle Salon de l'Empereur (1er étage)