Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Émile Loubet

Accueil des dossiers d'Histoire

 

Le Samedi 18 février 1899, Émile Loubet, président du Sénat, est élu président de la République

Médaille : Émile Loubet
Médaille : Émile Loubet (verso)

Né à Marsanne dans la Drôme le 31 décembre 1838, Émile Loubet étudie le droit, obtient son doctorat et s’inscrit au barreau de Montélimar, dont il devient maire et conseiller général. Républicain modéré, il est élu député de la Drôme le 20 février 1876. Il siège à gauche et fait partie des 363. Il demeure député jusqu’en janvier 1885, date à laquelle il est élu sénateur de la Drôme.

A la Chambre haute, il s’inscrit au groupe de la gauche républicaine. Élu secrétaire en janvier 1887, il est rapporteur général du budget, à la commission des finances, lorsque, dans le premier ministère constitué après l’élection du président de la République Sadi Carnot, dans le cabinet de Pierre Tirard, il est chargé du portefeuille des Travaux publics. De retour au Palais du Luxembourg en avril 1888, il est appelé par le président Carnot à la présidence du Conseil, responsabilité qu’il exerce de février à novembre 1892. Ministre de l’intérieur dans le cabinet Ribot, l’affaire du Panama conduit à son remplacement le 1er janvier 1893. Émile Loubet reprend son siège au Sénat et redevient président de la commission des finances.

Portrait : Émile Loubet

Le 1er janvier 1896, après la démission de Challemel-Lacour, il est brillamment élu président du Sénat, poste dans lequel il est confirmé jusqu’en 1899. Le 17 février 1899, il annonce à la Chambre haute la mort foudroyante du président de la République, Félix Faure. Les groupes républicains s’entendent le jour même pour proposer sa candidature à la présidence de la République.

Le samedi 18 février 1899, les deux chambres, réunies en Assemblée nationale à Versailles, élisent Emile Loubet président de la République, par 483 voix contre 279 à Jules Méline.

Les journaux de l’époque indiquent que le nouveau président élu, " dont la vieille mère, âgée de quatre-vingt-quatre ans, habite la métairie familiale de Marsanne, dans la Drôme, a épousé Mademoiselle Picard, fille d’un commerçant de Montélimar, dont il a eu une fille et trois fils. "

Portraits de famille d'Émile Loubet

Bulletins de vote pour E. Loubet

Le 18 février 1906 Émile Loubet, premier Président de la République à accomplir un septennat complet, transmet ses pouvoirs à Armand Fallières.

Dossier d'archives : actualité du passé - février 1999