Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

 

 

Le Palais du Luxembourg

          puce_rdb.gif (115 octets) L’histoire du Palais du Luxembourg

puce_rdb.gif (115 octets) Quelques étapes de la visite du Palais du Luxembourg

puce_rdb.gif (115 octets) Visite de l’Hôtel de la présidence  (le " Petit Luxembourg ")

L’organisation de la visite : Renseignements pratiques

D’abord résidence princière et maintenant siège du Sénat de la République, le Palais du Luxembourg est, depuis près de quatre siècles, un lieu chargé d’histoire.

Lassée du Louvre, la reine et régente Marie de Médicis, mère du jeune Louis XIII, achète en 1611 un vaste domaine en lisière de Paris. Elle y fait élever un somptueux palais par Salomon de Brosse, architecte célèbre. Mais, en 1631, contrainte à l’exil, elle quitte sa belle résidence. Ensuite, pendant 160 ans, le palais sert de demeure à des membres de la famille royale. En 1793, les révolutionnaires en font une prison.

En 1800, l’architecte Chalgrin aménage le palais pour y installer le Sénat conservateur créé par la Constitution de l’an VIII (inspirée par Bonaparte, Premier consul). Les régimes se succèdent. Sous le roi Louis-Philippe, la Chambre des pairs a besoin de place. Alphonse de Gisors construit l’hémicycle actuel en 1836. Sous la IIIe République, c’est un Sénat démocratiquement élu et " grand conseil des communes de France " qui réintègre le Luxembourg.

Après la Libération, avec le Conseil de la République en 1946 puis avec le Sénat de la Ve République depuis 1958, le palais a retrouvé aujourd’hui son éclat républicain.