Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée
expat-pages Accueil Participez Contact FAQ Dossiers pays Documentation Vos Sénateurs travaux parlementaires AFE

 

J'aimerais partir vivre à l'étranger: les 9 grandes questions


1ère question : comment m'y préparer ?

Avant de partir, vous devez connaître les formalités de départ, ainsi que les services administratifs qui peuvent vous aider dans vos démarches.
La Maison des Français de l'Etranger (qui dépend du Ministère des Affaires étrangères) publie des recueils d'information bien documentés, notamment le Livret du Français à l'étranger  qui recense tous les points forts d'une expatriation réussie), le Guide des premiers pas à l'étranger (destiné aux Français de moins de 30 ans qui envisagent de s'expatrier) et, à toutes fins utiles, un Guide du retour en France.

2ème question : comment puis-je trouver un emploi à l'étranger ?


Différents organismes peuvent vous aider dans votre recherche d'emploi ou de stage professionnel, répondre aux questions que vous vous posez sur votre contrat de travail.
L'Espace emploi international est un service public de l'emploi à l'international qui regroupe les moyens du Service de l'Expatriation de l'OMI et de Pôle emploi International.
Pôle emploi édite également un guide pour l'accompagnement de votre mobilité professionnelle internationale.
Pour mieux connaître les conditions d'implantation d'une entreprise à l'étranger, vous pouvez consulter le site d'Ubifrance (ex: Centre français du Commerce extérieur).
Eures, le portail européen sur la mobilité de l'emploi, donne des informations sur les possibilités d'emploi et d'éducation et de formation en Europe.
Plus de liens en cliquant ici.

3ème question : quelle scolarisation pour mes enfants à l'étranger ?


Plusieurs organismes fournissent des renseignements sur les modalités de scolarisation de vos enfants (liste des établissements scolaires d'enseignement français existant dans le monde, enseignement à distance, obtention de bourses ...), notamment :
la Maison des Français de l'étranger (MFE)
l'Agence pour l'Enseignement Français à l'Etranger (AEFE)
le Centre National d'Enseignement à Distance (CNED)

4 ème question : de quelle protection sociale bénéficient les Français de l'étranger ?


Si vous êtes travailleur salarié, les conditions d'assurance sociale diffèrent de celles d'un travailleur non salarié.
La Caisse des Français de l'Etranger propose un régime d'assurances volontaires ; ses conditions d'adhésion dépendent de votre situation : salarié, non salarié, étudiant, retraité ou sans activité.

5 ème question : Une fois à l'étranger, quelles démarches dois-je entreprendre ?


Une fois installé sur place, il est utile de vous manifester auprès du consulat de France pour vous inscrire au registre des Français établis hors de France. Cette formalité administrative simple et gratuite présente de multiples avantages :
-  elle vous permet de bénéficier de la protection consulaire et de recevoir des informations du poste consulaire ;
-  elle facilite votre accès au consulat pour obtenir certains documents administratifs (passeport, carte nationale d'identité...) ;
-  elle vous permet d'accéder à certaines procédures ou à certaines prestations liées à la résidence à l'étranger ;

6 ème question : Puis-je voter aux élections françaises depuis l'étranger ?


Oui, il est possible de voter depuis l'étranger pour l'élection du Président de la République et pour les référendums. Pour cela, il faut vous inscrire sur la liste électorale consulaire avant le 31 décembre de l'année qui précède le scrutin (l'inscription au registre des Français établis hors de France emporte l'inscription automatique sur la liste électorale consulaire, sauf si vous vous y opposez expressément).
Si vous êtes déjà inscrit(e) sur une liste électorale en France, comme on ne peut être inscrit(e) sur deux listes pour voter pour la même élection, il vous faudra choisir :

  • soit voter à l'étranger pour l'élection du Président de la République et le référendum et en France pour les élections législatives, régionales, cantonales, municipales et européennes ;
  • soit continuer à voter en France pour tous les scrutins.

Par ailleurs, une fois inscrit sur la liste électorale consulaire, vous pouvez participer aux élections des conseillers de l'Assemblée des Français de l'étranger qui ont lieu tous les six ans.

7 ème question : à l'étranger, comment serai-je imposé ?
Comme en France métropolitaine, la situation fiscale de chaque expatrié varie en fonction de différents critères : les conditions de votre fiscalité dépendront ainsi de votre lieu de domiciliation et de l'existence ou non d'une convention fiscale entre la France et le pays dans lequel vous résiderez.

8 ème question : les Français de l'étranger se retrouvent-ils au sein d'associations ?


Oui : il existe notamment deux associations reconnues d'utilité publique :
L'Association Démocratique des Français à l'Étranger (ADFE)
L'Union des Français de l'Etranger (UFE)
La Fédération internationale des accueils français et francophones à l'étranger (FIAFFE)

9 ème question : par qui les Français de l'étranger sont-ils représentés ?

Les Français de l'étranger sont représentés par leurs conseillers élus à l'Assemblée des Français de l'étranger, par les douze sénateurs représentants les Français établis hors de France et, à compter de juin 2012, par onze députés élus par les Français établis hors de France.

Les douze Sénateurs représentant les Français établis hors de France sont élus pour six ans comme les autres Sénateurs et répartis entre les deux nouvelles séries 1 et 2 du Sénat, de manière à soumettre à l'élection six d'entre eux tous les trois ans.

Toutefois, à titre transitoire, deux des quatre sièges pourvus en 2004 ont été rattachés, par tirage au sort en séance publique dans le mois suivant leur élection, à la série 2 renouvelable en 2014.