Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Cyber-débat avec René Trégouët, Sénateur du Rhône

Lars : Comment décririez-vous la cyber-démocratie ?

Je ne ferai qu'une bien brève réponse pour une si vaste question. Pour moi, la cyber-démocratie est une démocratie au sein de laquelle la Base "en réseaux" est prise en considération par les représentants qui trop souvent actuellement se réfugient dans des Pyramides.

Victor : Les citoyens pourront-ils participer à l'élaboration de la loi grâce à Internet ?

Bien entendu, les citoyens devront participer à l'élaboration de la Loi. Cela sera un apport essentiel de la cyber-démocratie.

Michael : Avec qui vous disputez-vous la place de sénateur le plus branché ?

Je passe en effet quelques deux heures (de minuit à 02h00) par jour sur Internet . Cela m'apprend beaucoup car cela me permet de rencontrer énormément de personnes que je n'aurais jamais rencontré sans Internet.

Etienne : bonsoir, M. le Sénateur, et bravo pour votre mail-liste. Son contenu est toujours de grande qualité.

Bonjour Etienne. Merci pour votre gentil compliment . Mais comme vous devez le savoir cette mail-liste exige un énorme travail . Je suis récompensé par les nombreux abonnés qui affluent.

Michael : Votre commune (Saint-Laurent-de-Chamousset NDLR) est-elle câblée ?

Oui , nous venons tout juste de terminer le câblage (en fibre optique) de ma commune.

Frank : que pensez-vous de l'explosion du capital risque en France ?

Je pense que l'explosion du capital risque est un bien pour la France .Mais il faut sans retard que ce progrès soit confirmé par un développement des stocks options et des fonds de pension.

Michael : Est-ce votre premier chat, M. le Sénateur?

A un tel rythme : OUI.

Pierre-Christophe : bonjour compagnon.

Bonjour Pierre Christophe : Je suis heureux de retrouver des compagnons sur la Toile .

Frank : les valeurs des nouvelles technologies flambent à la bourse. Inquiet ou confiant ?

Inquiet par la rapidité de la croissance mais très confiant sur la durée.

Louis : félicitation pour ces débats sur le Net, c'est à pousuivre.... Je suis d'accord avec vous pour les fonds de pension mais Jospin non ?.

Merci Louis.

Roupen : Est-ce que vous croyez que la nouvelle technologie (communication et informatique) pourra détruire la démocratie. Excusez-moi pour les fautes d'orthographe, mais j'ai reçu une éducation anglaise

C'est l'intérêt de la France qui compte et non pas une vision rétrograde (même si elle vient d'un Premier Ministre) qui doit l'emporter.

Michael : Bonjour, M Trégouêt, on vous voit beaucoup sur le Web ? A quoi est-ce dû ?

Il ne faut pas opposer nouvelles technologies et démocratie .Au contraire, nous constaterons dans quelques années que ces nouvelles technologies auront apportées un souffle nouveau à la démocratie , en incitant en particulier la jeunesse à s'intéresser à nouveau à la "chose" publique . Si on me voit beaucoup sur le Web , c'est essentiellement parce que j'y suis souvent . Il y en a trop qui parlent du Web (dans les salons) mais qui ne savent même pas toucher une souris.

Steven : Êtes-vous pour ou contre une réglementation de l'Internet ?

Je pense qu'il est nécessaire qu'Internet reste un espace de liberté . La seule réglementation qui doit être mise en place doit obliger chacun à respecter la liberté des autres .

Michael : Qui rédige la lettre @RT FLASH ? Comment peut-on s'y abonner ?

Je rédige personnellement l'édito (et cela est devenu un réel plaisir) La cyber-revue de presse est réalisée par moi-même et mes quatre collaborateurs et collaboratrices (assistants parlementaires) qui sont à mes côtés. Pour vous abonner gratuitement à @RT Flash , il vous suffit d'aller sur le site http://www.tregouet.org

Benoît : Bonjour !! Content de voir que vous allez souvent sur le Web ! Vous avez pu constater combien les vitesses de connexion sont déplorables, on nous parle de beaucoup de chose mais on ne voit toujours rien venir ? (il semblerait que l'ADSL est loin de tenir ses promesses !!)

Il est vrai que les vitesses de connexion sont encore bien lentes. Pour l'ADSL, si France Telecom en avait la volonté, les débits pourraient être bien plus rapides .La démonstration en est faite chaque jour aux USA.

Ardok : Pensez-vous que les élus sont conscients des possibilités offertes par Internet ?

Malheureusement NON , les élus n'ont pas encore pris conscience de toute l'importance que va prendre Internet . Et pourtant , ils devraient le faire car c'est leur propre avenir qui est en jeu.

Aby : Internet peut-il être un outil de développement pour les pays en voie de développement ou au contraire va-t-il agrandir la fracture ?

Si rien n'est fait rapidement la fracture entre les "inforiches" et les "infopauvres" risque de se creuser très rapidement . C'est un risque majeur pour l'avenir de notre Planète . Pour remédier à cela il faudrait une volonté politique universelle qui doit sans retard s'exprimer . Les solutions techniques sont disponibles, il ne manque que la volonté des pays riches qui souffrent de cécité ...

Benoît : Oui et ça marche fort bien aux USA. Où en est-on pour le dégroupage et l' accès à la boucle locale par la concurrence?

Après la récente décision européenne , je pense que le dégroupage devrait être effectif (sur le papier) assez rapidement; mais quand l'utilisateur de base en bénéficiera-t-il : c'est une autre question !

Patrick : Le Net semble être réservé à une certaine catégorie de la population (cadres, bon salaire, urbain...), va-t-il se démocratiser davantage ?

Il faut se battre pour que tout le monde puisse accéder au Net . Il en va de la cohésion de notre Pays . La différence entre ceux qui accèderont au Net et ceux qui n'y accèderaient pas se creuserait si rapidement que nous aurions là les ferments d'une crise sociale donc politique majeure !

Etienne : votre page Internet n'indique pas les coordonnées de vos attachés parlementaires. Comment vous contacter, si l'on souhaite vous présenter et vous associer à des projets Internet ?

Nous sommes tous accessibles par l'adresse tregouet.org. Si vous voulez me contacter personnellement vous pouvez m'envoyez des mails sur r.tregouet@senat.fr.

Liosef : Vous savez que le 21 mars va être introduite à l'ordre du jour la question du génocide arménien : nous aimerions savoir quelle est votre position à ce sujet ?

Je ne travaille pas sur ce sujet (fort important). Je ne peux donc vous répondre avec pertinence.

La Gaude, c'est dans votre coin ? IBM est toujours là ?

La Gaude, c’est sur les bords de la Méditerranée, moi, je suis sur les Monts du Lyonnais, à 270 km de La Gaude !

Gilou : Quelle est, selon vous, la prochaine grande évolution dans Internet ? Le haut débit ? Les objets nomades ?

Les deux, mon Capitaine ! Le haut débit parce que l'image va prendre une place de plus en plus importante .Les objets nomades car cela va fournir de toutes nouvelles libertés aux Internautes .

Louis : que pensez-vous du discours de Jospin d'hier?

Une vision qui s'arrête trop aux deux prochaines années alors que l'homme politique , s'il veut retrouver sa crédibilité doit éclairer le chemin loin devant, à l'échelle d'une génération.

Louis : N'êtes vous pas d'origine bretonne ?

Si, tout à fait. Mais comme vous le savez les bretons sont en mission partout dans le vaste Monde.

Merci M. Trégouët, le mot de la fin ?

Merci d'avoir été si nombreux à me poser des questions . Si vous en avez d'autres à me poser n'ayez aucun scrupule à venir me voir sur mon site www.tregouet.org ou à m'envoyer des mails sur r.tregouet@senat.fr