Allez au contenu, Allez à la navigation



 

ACTUALITE DU GROUPE D'INFORMATION

Déclaration internationale sur le Tibet du 10 mars 2009

 

Le groupe d'information sur le Tibet du Sénat s'est associé, le 10 mars 2009, en commun avec le groupe d'études sur la question du Tibet de l'Assemblée nationale, à une initiative interparlementaire rendue publique à l'occasion du 50ème anniversaire du soulèvement national tibétain de 1959 et du départ du Dalaï-Lama en exil.

Les 37 signataires de cette "Déclaration internationale d'engagement en faveur de la promotion des droits de l'homme pour les Tibétains et de la résolution pacifique de la question du Tibet", représentant douze Parlements nationaux européens, dont le Conseil national suisse, et le Parlement européen, ainsi que les Parlements américain et canadien, appellent à un dialogue direct entre le Dalaï-Lama et les dirigeants chinois, sur la base du Memorandum pour une véritable autonomie du peuple tibétain présenté en novembre 2008, à la demande du gouvernement chinois, par les négociateurs tibétains. Ils considèrent que la stabilité à long terme au Tibet ne sera atteinte qu'à travers le respect des droits de l'homme, ainsi que de la culture, de la langue et de la religion tibétaines.

Les deux groupes sur le Tibet du Parlement français sont représentés, pour celui de l'Assemblée nationale, par son président, M. Lionnel Lucan, et, pour celui du Sénat, par son président, M. Jean-François Humbert, par l'un de ses vice-présidents, M. Robert Badinter, ainsi que par son président honoraire, M. Louis de Broissia.

Ces représentants de la France figurent aux côtés de leurs homologues de nombreux Parlements d'autres pays démocratiques, tels que l'Allemagne, la Belgique, le Canada, le Danemark, l'Estonie, les Etats-Unis, l'Italie, la Norvège, la Pologne, la République tchèque, le Royaume-Uni, la Suède, et la Suisse.

Le Parlement européen est représenté, notamment, par son vice-président, M. Edward McMillan Scott, par la présidente de son sous-comité des droits de l'homme, Mme Hélène Flautre, et par le président de son intergroupe Tibet, M. Thomas Mann. Des personnalités non parlementaires, telles que Mgr Desmond Tutu et M. Vaclav Havel, sont également signataires du texte.

 

 

Débat ouvert à la presse autour de M. Tashi Wangdi, représentant du Dalaï-Lama pour la France, de M. Bernard Debord, et de Mme Sofia Stril-Rever

 

Le groupe d'information a organisé au Sénat, le mardi 4 mars 2009 à 17H00, sous la présidence de M. Jean-François Humbert, sénateur du Doubs, la projection en avant-première du film documentaire intitulé "Tibet : le mensonge chinois", en présence de son auteur, M. Bernard Debord.

Cette projection a été suivie d'un débat ouvert à la presse, avec la participation, outre l'auteur du film, de M. Tashi Wangdi, le nouveau représentant du Dalaï-Lama pour la France, et de Mme Sofia Stril-Rever, indianiste française et auteur du livre "L'autobiographie spirituelle du Dalaï-Lama".

Le film "Tibet : le mensonge chinois" sera diffusé sur France 3 dans la soirée du samedi 14 mars.

Un compte rendu de ce débat sera bientôt disponible.

 

 

Audition du Dalaï-Lama au Sénat

 

Le groupe d'information a accueilli au Sénat, le mercredi 13 août 2008 à 10H30, Sa Sainteté le XIVème Dalaï-Lama, pour une audition commune avec le groupe d'études sur le Tibet de l'Assemblée nationale.

Immédiatement après cette audition, un communiqué de presse a été diffusé, reprenant l'essentiel des propos tenus par le Dalaï-Lama devant les 40 sénateurs et députés qui étaient présents.

Un compte rendu de cette audition est également disponible.

 

 

Réunion en urgence du groupe d'information suivie d'une conférence de presse

 

Les sénateurs membres du groupe d'information se sont réunis en urgence dès la reprise de la session parlementaire, le mercredi 26 mars 2008 à 11H00, en présence de M. Jampal Chosang, Représentant du Dalaï-Lama en France.

A l'issue immédiate de cette réunion, le même jour à 12H00, M. Louis de Broissa a présenté au cours d'une conférence de presse la position du groupe d'information sur les récents événements au Tibet, ainsi que les propositions d'actions que les sénateurs venaient d'arrêter.

 

Un communiqué de presse, en date du 26 mars 2008, résume la position et les propositions du groupe.

 

Visite au Sénat d'une délégation de l'Assemblée populaire de la Région autonome du Tibet

 

Le groupe d'information a accueilli au Sénat, du 24 au 27 octobre 2007, une délégation de l'Assemblée populaire de la Région autonome du Tibet, conduite par l'un de ses vice-présidents, M. Choepel.

 

La délégation tibétaine a eu des entretiens, successivement, avec :

    - M. Louis de Broissia, président du groupe d'information (voir le compte rendu) ;

    - M. Michel Filhol, directeur d'Asie et d'Océanie au ministère des Affaires étrangères ;

    - M. Jean Besson, président du groupe interparlementaire France-Chine ;

    - M. Christian Poncelet, président du Sénat ;

    - M. Yves Dauge, sénateur d'Indre-et-Loire ;

    - M. Robert Del Picchia, vice-président de la commission des Affaires étrangères et de la défense.

 

La délégation tibétaine avec MM. Poncelet et De Broissia