Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Activités de la Délégation française auprès de l'APCEMN

54ème assemblée plénière de l’APCEMN à Sofia - 19 au 21 novembre 2019

La 54ème session plénière de l’APCEMN s’est tenue à Sofia (Bulgarie) du 19 au 21 novembre 2019.

Elle a réuni les représentants de parlements de ses 12 États membres et de 2 États observateurs (la France et la Slovaquie). 

Le Parlement français y était représenté par M. Bernard FOURNIER, sénateur, qui s’est exprimé sur les liens qui unissent la région de la Mer Noire et l’Union européenne, dont deux des membres (la Roumanie et la Bulgarie) sont riverains, et a souligné l’interdépendance économique et environnementale, des bassins de la Méditerranée et de la Mer Noire.

L'APCEMN a principalement consacré les travaux de la session :

- à la promotion d’accords commerciaux préférentiels afin de supprimer  la double imposition dans les États membres de l’Organisation de coopération économique de la Mer Noire (OCEMN) ;
- aux aspects politiques et juridiques du développement des transports  dans la région de la Mer Noire ;
- au chômage dans les États membres de l’OCEMN et du rôle de l’État dans la création d’emplois.

Un débat a également été organisé sur le thème « Les dimensions européennes de l’OCEMN – État des lieux et perspectives de la coopération entre l’Union européenne et  l’OCEMN ».

Alors que l’APCEMN a pour objectif de créer,  par des actions concrètes, une solidarité entre les 12  États membres, les travaux de la 54ème session plénière ont été émaillés de vifs  échanges entre plusieurs parlementaires sur les conflits qui agitent la région de la Mer Noire. Mme Ana PURTOVA, cheffe de la délégation ukrainienne, notamment, a vivement critiqué dans son discours la politique étrangère russe et dénoncé l’annexion de la Crimée et les troubles dans le Donbass.

En marge de cette assemblée, le Sénateur Bernard FOURNIER s’est entretenu avec Mme Florence ROBINE, ambassadrice de France en Bulgarie, sur les relations entre la Bulgarie et l’Union européenne et l’enseignement de la langue française en Bulgarie, particulièrement dynamique.

Conformément aux Statuts de l’APCEMN, le Parlement de Géorgie assurera la présidence de l’APCEMN au cours du premier semestre 2020.

 

51ème assemblée plénière de l’APCEMN à Tirana - 19 au 21 juin 2018

La 51ème assemblée plénière de l'APCEMN s'est tenue à Tirana (Albanie) du 19 au 21 juin 2018.

M. Bernard FOURNIER, sénateur, et Laurent FURST, député, membres de la délégation française, ont pris part aux travaux de la 51ème Assemblée générale de l'Assemblée parlementaire de la coopération économique de la mer Noire (APCEMN).

Au cours de cette réunion, les parlementaires présents, issus de douze des délégations nationales membres et de deux délégations observateurs, ont travaillé sur les rapports intitulés « Perspectives du développement de l’économie numérique pour les pays riverains de la Mer Noire » ou encore « Renforcement de la cybersécurité dans les pays riverains de la Mer Noire ».

Durant les deux journées d’échanges, les délégations parlementaires ont également débattu des coopérations en matière d’économie et d’environnement dans la région. MM. Bernard FOURNIER et Laurent FURST ont chacun prononcé une allocution et pris à plusieurs reprises la parole pour apporter le point de vue du Parlement français dans les discussions engagées au sein de l’Assemblée.

 

50ème assemblée plénière de l’APCEMN à Kiev - 28 au 30 novembre 2017

La 50ème assemblée plénière de l’APCEMN s’est tenue à Kiev (Ukraine) les 28 au 30 novembre 2017.

La session a débuté par un incident  survenu à la suite du discours de  M. Andrey PARUBYI, président de la Rada ukrainienne, qui a critiqué vivement la politique étrangère russe et dénoncé l’annexion de la Crimée et les troubles dans le Donbass.  La délégation arménienne a jugé ces propos inacceptables et s’est retirée.

Au cours de cette session, plusieurs recommandations ont été adoptées concernant notamment le développement des systèmes d’innovation nationaux dans les États membres de l’OCEMN,  ainsi que la protection et les prestations sociales dont bénéficient jeunes familles dans ces États.

Les parlementaires ont également débattu sur le thème « Développement de la coopération économique dans un contexte sécuritaire de crise dans la région de la Mer Noire ».

Enfin une déclaration finale ayant pour objet le 25ème anniversaire de la création de l’APCEMN, qui sera célébré le 26 février 2018, a été adoptée.

La délégation française était représentée par Mme Valéria FAURE-MUNTIAN et M. Laurent FURST, députés, et  M. Bernard FOURNIER, sénateur.

M. Bernard FOURNIER, s’est  exprimé sur la qualité des liens qui unissaient la France et l’Ukraine, et rappelé qu’en 2015, le Président du Sénat a proposé au Président de la Rada ukrainienne l’expertise de la Chambre haute pour partager les expériences parlementaires en matière de décentralisation.

Parallèlement à la session, la délégation française s’est entretenue avec plusieurs députés ukrainiens ainsi qu’avec M. Refat TCHOUBAROV, président du Mejlis du peuple tatar de Crimée.