Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

L'ASEAN : grand marché tourné vers l'innovation

 


 Quelles perspectives pour l’ASEAN ?

Groupement régional, fondé en 1967, l’ASEAN (Association of South East Asian Nations) a jusqu’à présent surtout mis en avant les intérêts politiques et stratégiques de ses Etats-membres par rapport aux questions économiques ou sociales. La création récente de l’ASEAN Economic Community (AEC) va désormais permettre de développer davantage le volet économique de cette coopération

La production globale pourrait ainsi s’accroître de 7% par an d’ici 2025 dans une zone où le PIB global est évalué à 2 600 milliards de dollars US (chiffres 2014). Dès la fin de cette année, 14 millions de nouveaux emplois pourraient être créés. L’AEC vise également à mettre en œuvre la libre circulation des marchandises, des services, des investissements et de la main d’œuvre qualifiée, ainsi qu’à faciliter la circulation des capitaux.

Le défi concerne désormais le volet socio-culturel de cette coopération afin de développer un sentiment d’identité régionale auprès des citoyens des Etats-membres. Comme dans l’Union Européenne, où les programmes d’échanges universitaires et les voyages scolaires intra-communautaires ont progressivement construit l’identité européenne, les bourses scolaires - bien dotées - de l’ASEAN, l’extension de l’ASEAN University Network et la diminution des coûts de transport (grâce notamment à un accord « ciel ouvert ») pourraient changer l’image de la région auprès des jeunes. Une communication accrue, une interaction plus étroite et l’expansion des réseaux feront de l’ASEAN Economic Community une réalité.

L’émergence d’un nouveau type de consommateur

L’Asie du Sud-Est est une région jeune et sa population croît à grande vitesse. Elle est urbaine, dynamique, très connectée et tournée vers la consommation.
L’âge médian y est de 27 ans contre 40 ans en Europe.

L’économie est portée par l’émergence d’une classe moyenne qui accède progressivement aux standards de consommation occidentaux. On estime qu’en 2030, 3,2 milliards de personnes en Asie feront partie de la classe moyenne.

L’augmentation du pouvoir d’achat est constante. L'ASEAN a désormais une classe aisée qu'on estime à 40 millions de personnes.

Les atouts de l’ASEAN

  • Une zone ouverte aux échanges internationaux dans un environnement régional porteur (+ 5,5 % de croissance) ;
  • Une population totale de plus de 620 millions d’habitants ;
  • Des échanges qui progressent (+ 7,6% en 2016) ;
  • Une croissance fortement tirée par la consommation intérieure ;
  • Des réformes économiques et une législation de plus en plus favorable aux investissements étrangers ;
  • Un coût de la main d’œuvre abordable ;
  • Une stabilité politique en consolidation;
  • Des marchés domestiques réels ;
  • Un environnement propice aux affaires dans un cadre réglementaire et de paiements sûr ;
  • Des exportations françaises en progression : 14,7 milliards d’Euros vers les pays ASEAN en 2016, soit une progression de +11% (+34,4% matériels de transport ; +38% pour l’aéronautique).

 

PROGRAMME DU COLLOQUE

 

 

  8h30

Accueil des participants

9h00

Allocutions d’ouverture

Message de M. Gérard LARCHER, Président du Sénat

Mme Jacky DEROMEDI, Présidente du groupe interparlementaire d’amitié France-Asie du Sud-Est, Sénateur représentant les Français établis hors de France
M. Frédéric ROSSI, Directeur général délégué Export, Business France
M. Zainal Arif MANTAHA, Ambassadeur de la République de Singapour à Paris
M. Bertrand LORTHOLARY
, Ambassadeur de France au Vietnam

9h30

L’ASEAN : un grand marché tourné vers l’innovation

M. Joffrey CELESTIN-URBAIN, Sous-Directeur Affaires bilatérales, Direction générale du Trésor
M. Arnaud LERETOUR, Directeur Business France ASEAN & Pacifique

10h00

Comment aborder et s’implanter sur les marchés de la zone ?

M. Erwan BARRE, Associé, Cabinet d’avocats RHTLaw Taylor Wessing LLP
M. Vincent CARRÉ, Chef du service du réseau international, Institut national de la propriété industrielle (INPI)
M. Sébastien GUILLO, Directeur de la stratégie, HSBC France
M. Gregory de SAILLY, Manager régional des ventes, FedEx Express

10h30

Tables rondes thématiques

 -  Les enjeux industriels en ASEAN : grands projets, plateformes régionales, facteurs de succès pour les entreprises françaises
M. Rachid BOULAOUINE, Chef de pôle Industries & Cleantech, Business France Indonésie
M. Christophe des DORIDES, Vice-Président, Alliances stratégiques et partenariats, Finalcad (applications mobiles pour la construction)
M. Didier MARTINENT
, Directeur Commercial, Metron Lab (optimisation énergétique)
M. Milko P. PAPAZOFF,
Fondateur et Directeur Général, Fai Asia Pacific (industrie mécanique, transports)

-  L’année de l’innovation France-Singapour : une chance pour l’ASEAN ?
M. Etienne RIEUNEAU
, Conseiller export Tech & Services, Business France Thaïlande
M. Olivier CADIC, Vice-président du groupe interparlementaire d’amitié France-Asie du Sud-Est et de la délégation sénatoriale aux entreprises, Sénateur représentant les Français établis hors de France
M. Pierre-Antoine DUSOULIER, Directeur général, IbanFirst (technologie financière)
M. Adrien LEMOINE, Responsable des ventes pour l’Asie, Surys (holographie, sécurité)

 - Les enjeux liés au secteur de la santé : émergence des classes moyennes, accès aux soins, silver economy
Mme Aude SIMON, Chargée de développement Santé, Business France Singapour
M. Miquel LOZANO, Président, Directeur ventes et marketing, Tesalys (santé, environnement hospitalier)
M. Damien PÉRIS, Directeur général, Dessillons & Dutrillaux (fabricant de dispositifs médicaux)

- L’ASEAN, 700 millions de personnes à nourrir : quelle place pour la France ?
M. Matthieu LEFORT, Directeur Business France Vietnam
M. Éric DUCHENE, Directeur du développement commercial international, Andros (transformation de fruits)
Mme Carole LY, Responsable de la Mission des affaires européennes et internationales, France Agrimer (appui filière agricole)
M. Bernard VALLAT, Président,
Fédération professionnelle représentative des industries charcutières, traiteurs et transformatrices de viandes (FICT)

12h30

Conclusion des débats

12h45

Cocktail déjeunatoire de clôture