Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Colloque Sénat-Ubifrance « Inde : Comment accéder aux opportunités d’un pays continent ? »


Sous le haut patronage du Président du Sénat et du groupe interparlementaire d’amitié France –Inde, le Sénat et Ubifrance ont co-organisé, jeudi 10 octobre 2013, un colloque sur les opportunités commerciales que représente le marché indien pour les entreprises françaises.

Après le message de bienvenue de M. Jean-Pierre Bel, M. François Marc, président du groupe d’amitié France - Inde, a ouvert la manifestation en rappelant l’ancienneté et l’excellence des relations France–Inde. Il a insisté sur l’approfondissement de la coopération stratégique (dans le domaine de la défense, du nucléaire et spatial) et économique (dans le domaine commercial, universitaire et scientifique) avec ce pays. Fort des enseignements de ses deux récentes missions en Inde avec le président de la République, puis avec une délégation du groupe d’amitié en mars dernier, il a mis en évidence le potentiel de développement des entreprises françaises dans des secteurs clés (développement urbain, eau, énergie, santé, infrastructures, agroalimentaire...).

L’Ambassadeur de l’Inde en France, Son Exc. Arun Kumar Singh, a souligné l’existence d’un contexte favorable à la consolidation de nos relations commerciales, compte tenu de l’émergence du sous-continent qui représente un marché potentiel de 1,4 milliard d’habitants, et surtout de l’ascension de la classe moyenne indienne : environ 10% de la population.

À ce titre, M. Christophe Lecourtier, directeur général d’Ubifrance, a salué la présence française en Inde, qui s’appuie sur près de 750 entreprises, 18 milliards d’euros d’investissements et pratiquement 2% de parts de marché, avec une marge de progression importante puisque la France ne se place qu’en 9ème position parmi les investisseurs étrangers.

Au cours de la première table ronde sur le thème des relations bilatérales entre la France et l’Inde, M. Jean-Raphaël Peytregnet, Consul général de France à Bombay, et M. Dan Oiknine, président de la chambre de commerce et d’industrie franco-indienne, ont tous deux insisté sur l’importance d’aborder l’Inde en amont, en raison de la complexité et de la diversité du contexte national, et la nécessité de l’accompagnement des entreprises, tout particulièrement les TPE, les PME et les ETI.

De nombreuses entreprises ont échangé leur expérience au cours des tables-rondes de la matinée, organisées autour des trois problématiques suivantes: « approche d’un marché continent : exporter ou s’implanter ? », « se développer localement : financement ou investissement », « inter-culturalité et retours d’expériences ». Tout en soulignant les nombreux atouts des entreprises françaises en matière d’expertise et de partage de technologie, les différents interlocuteurs ont témoigné des obstacles rencontrés (contraintes juridiques, barrières  douanières, difficultés d’acquisition foncière...). Enfin, les partenaires d’Ubifrance et les représentants de la Banque Publique d’Investissement (BPI) ont pu présenter leurs services en matière d’accompagnement des entreprises dans leur démarche de développement des exportations et d’implantation dans ce marché en plein essor.

Les échanges se sont poursuivis au cours d'un déjeuner auquel ont participé le président du groupe d’amitié France-Inde, le président de la chambre de commerce et d’industrie franco-indienne ainsi que plusieurs représentants des entreprises membres de la CCIFI.

En partenariat avec Ubifrance, le prochain colloque qui aura pour sujet la zone Caraïbes/Amérique Centrale (Cuba, République Dominicaine, Trinidad et Tobago, Haïti, Guatemala, Salvador, Costa Rica, Panama) se tiendra le 12 décembre prochain au Sénat.

Contact(s) :

  • Marie-Pascale Boutry
    01 42 34 23 12 – Courriel : mp.boutry@senat.fr