Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Colloque "Autriche et Slovénie, deux marchés au coeur de l'Europe"


 

Placé sous le haut patronage du Président du Sénat et des groupes interparlementaires d’amitié France-Autriche et France-Slovénie, ce colloque intitulé « Autriche et Slovénie, deux marchés clés au cœur de l’Europe », organisé en partenariat avec Business France, s’est tenu au Sénat, salle Clémenceau, le 18 juin 2015. Ce colloque a été ouvert par un mot du Président M. Gérard Larcher, lu par M. André Trillard, qui s’est exprimé ensuite au nom du groupe France-Autriche ainsi que Mme Colette Mélot, Présidente du groupe France-Slovénie.

Étaient aussi présents lors de cet évènement S. E. Mme Ursula Plassnik, Ambassadeur d’Autriche en France, S.E. M. Pierre-François Mourier, Ambassadeur de France en Slovénie et S.E. Mme Veronika Stabej, Ambassadeur de Slovénie en France.

Les sénateurs Mme Vivette Lopez, M. Robert del Picchia, Président d’honneur du groupe France-Autriche et M. Jackie Pierre, membre du groupe France-Slovénie, ont également participé à cette manifestation articulée autour de deux tables rondes, la première consacrée à l’Autriche « pays aux performances remarquables » et la seconde à la Slovénie « pays de tradition industrielle aux nombreuses opportunités ». La journée s’est poursuivie par un atelier intitulé « L’Autriche, pays de l’innovation industrielle et des nouvelles technologies » et s’est clôturée par des entretiens individuels, avec des experts de Business France pour les marchés slovènes et autrichiens.

M. André Trillard a tenu à remercier les acteurs diplomatiques et économiques pour leur rôle majeur dans le dynamisme des relations actuelles avec ces pays. Mme Colette Mélot a rappelé les atouts de la Slovénie, allant de la qualité de vie à la jeunesse de sa population et de ses élus, et a présenté le bilan du récent déplacement, en avril 2015, effectué par le groupe d’amitié en Slovénie. M. Henri Baïssas, directeur délégué général de Businessfrance a, quant à lui, remercié les entreprises de jouer leur rôle de promotion de l’export français, et rappelé les services que l’agence pouvait dispenser aux entreprises.

Lors de la première table ronde, concernant l’Autriche, S. E. Mme Ursula Plassnik a rappelé que ce pays était fier d’être compétitif. Composé à 95% de PME, colonne vertébrale de l’emploi, le pays est le champion de la sous-traitance. M. Yves Ulman, Conseiller économique à l’Ambassade de France en Autriche a mis en exergue les forces de l’économie autrichienne : une situation de plein emploi, une hausse régulière des salaires, une culture du dialogue  social et la stabilité de ses institutions. Mme Hölbling, Directrice Europe occidentale de l’Austrian Business Agency a, pour sa part, détaillé les caractéristiques de l’industrie autrichienne, qui représente plus de 25% de part du PIB, notamment la production de machines-outils, la métallurgie et la chimie, l’Autriche investissant aussi  beaucoup dans la recherche et le développement. M. Lanternier, Directeur de Business France Autriche-Slovénie a confirmé la marge de progression considérable que la France pouvait réaliser en Autriche, où elle n’est que le 5e client, car le pays dispose notamment d’un fort pouvoir d’achat (78 000 millionnaires) et d’un grand potentiel touristique (30 millions de visiteurs par an). Concernant le côté entrepreneurial, Mme Céline Garaudy, Directrice générale de la Chambre de commerce franco-autrichienne et M. Peter Ernst, Partenaire-Directeur de Mazars Autriche, ont insisté sur l’importance des entreprises familiales et des SARL dans le pays, et sur la nécessité de préparer sérieusement son projet en amont avant de s’implanter, en effectuant par exemple la traduction de tous les documents en allemand. M. Philippe Tisseau, Directeur de Prevor Autriche a aussi insisté sur le climat de confiance interpersonnel à atteindre et a salué l’apport constitué par les VIE (Volontariat international en entreprise) pour développer son activité et s’implanter efficacement. M. Jean-François Diet, CEO-CEE région d’Europ Assistance, Mme Ingrid Winter, Directrice Marché grande distribution et industrie chez Worldline France et M. Gilles Clouët des Pesruches, Directeur de Solocal Group ont évoqué une fiscalité avantageuse pour les entreprises en Autriche, une façon simple et sûre de faire des affaires et une culture efficace et rapide du travail.

Lors de la seconde table ronde sur la Slovénie, S. E. M. Pierre-François Mourier, Ambassadeur de France à Ljubljana a fait l’éloge de ce petit pays de 2 millions d’habitants. Alors que les relations bilatérales avaient été quelque peu éclipsées par le passé, la France et la Slovénie ont lancé depuis 3 ans un partenariat très dynamique, avec une visite du chef de l’État français et plusieurs visites officielles. La présence des entreprises de l’hexagone y est aussi importante, dominée bien sûr par Renault et sa grande usine d’assemblage de Novo Mesto. Beaucoup d’entreprises françaises ont réussi en Slovénie, a-t-il souligné, comme par exemple, Lactalis ou Leclerc. S. E. Mme Veronika Stabej, Ambassadeur de Slovénie, a loué les très bonnes relations avec le Sénat, qui participe à la promotion de son pays en France ainsi que la qualité des relations bilatérales.

Mme Aude Robin-Mitrevski, Conseillère économique à l’Ambassade de France en Slovénie et M. Bruno Lanternier, de Business France, ont rappelé que l’industrie slovène était solide (28% du PIB) et que cela représentait des opportunités de débouchés pour les produits et services en direction des industriels. La position stratégique de la Slovénie, au carrefour de l’Europe, est en effet un tremplin pour se développer au cœur du continent. De plus, le processus de privatisation en cours de certaines entreprises et la vente de certains commerces, dans l’hôtellerie notamment, offrent de réelles opportunités d’investissements. Ont en particulier été évoqués les besoins du secteur ferroviaire dans le pays, en plein développement et modernisation. M. Christophe Laubry, Directeur technique de l’Usine Renault de Novo Mesto, a ensuite détaillé la forte activité de l’entreprise en Slovénie, dont l’usine produit, par exemple, la totalité de la gamme Twingo, ou encore certaines Smart, deux exemples parmi les nombreux autres modèles et pièces produites, qui sont vendues en France ou exportées. Enfin, M. Mathias Prouvost, Fondateur de Zvezdar, M. Jure Konic, Directeur administratif et financier de Leclerc en Slovénie et M. Pierre Boissel, ex-Directeur du Grand Hôtel Rogaska ont détaillé une situation favorable aux investisseurs en particulier dans le secteur touristique, qui possède un grand potentiel de développement, ainsi que les secteurs du bien-être et des produits biologiques.

M. Michel Juzio, chef de projet BPI France, a enfin présenté les nombreuses solutions de financements pour exporter en Autriche comme en Slovénie.

Ce colloque s’est conclu sur les opportunités considérables de ces marchés clés pour les entreprises françaises et sur la volonté de développer des relations toujours plus étroites entre la France et l’Autriche et la France et la Slovénie.

 

Voir le programme

 

     

 Photo de gauche : M. Henri Baïssas ; photo de droite : S.E. Mme Ursula Plassnik et S.E. Mme Veronika Stabej

 

Voir les membres du groupe d'amitié France-Autriche

Voir les membres du groupe d'amitié France Slovénie

Contact(s) :

  • Mme Anne-Céline CORNET
    Tél.: 01 42 34 44 65 – Courriel : ac.cornet@senat.fr
  • Mme Serena PITTI-FERRANDI
    Tél.: 01 42 34 43 61 – Courriel : s.pitti-ferrandi@senat.fr