Allez au contenu, Allez à la navigation

20 juin 2019 : Accord France Arménie ( texte adopté par le sénat - première lecture )

Document "pastillé" au format PDF (12 Koctets)

Accord France Arménie (PJL) - Tableau de montage - Sénat

N° 113

SÉNAT

                  

SESSION ORDINAIRE DE 2018-2019

20 juin 2019

                                                                                                                                             

PROJET DE LOI

autorisant l’approbation du protocole entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement de la République d’Arménie portant application de l’accord signé à Bruxelles le 19 avril 2013 entre l’Union européenne et la République d’Arménie concernant la réadmission des personnes en séjour irrégulier

(procédure accélérée)







Le Sénat a adopté, en première lecture après engagement de la procédure accélérée, le projet de loi dont la teneur suit :

                                                                                                                                             

Voir les numéros :

Sénat : 523, 564 et 565 (2018-2019).




Projet de loi autorisant l’approbation du protocole entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement de la République d’Arménie portant application de l’accord signé à Bruxelles le 19 avril 2013 entre l’Union européenne et la République d’Arménie concernant la réadmission des personnes en séjour irrégulier


Article unique


Est autorisée l’approbation du protocole entre le Gouvernement de la République française et le Gouvernement de la République d’Arménie portant application de l’accord signé à Bruxelles le 19 avril 2013 entre l’Union européenne et la République d’Arménie concernant la réadmission des personnes en séjour irrégulier (ensemble une annexe), signé à Paris le 27 octobre 2016, et dont le texte est annexé à la présente loi (1).

Délibéré en séance publique, à Paris, le 20 juin 2019.

Le Président,

Signé : Gérard LARCHER

                                         

(1) Voir le document annexé au projet de loi  523 (2018-2019)