Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Le Jardin d'hiver

L’ancien cloître des Filles du Calvaire est intégré au début du Second Empire à l'hôtel de la Présidence par Alphonse de Gisors (1796 - 1866). Il sera transformé en "serre chaude" et couvert d’un comble vitré en 1875.

Restauré en 1948, le jardin d'hiver abrite aujourd'hui des orchidées et d'autres plantes tropicales. Au centre du bassin,  on aperçoit une statue de la déesse de l’Aurore Eos de Léon Séverac (1903-1996).