Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU 25 OCTOBRE 2001


QUEL AVENIR POUR LA VITICULTURE FRANÇAISE ?

En réponse à la crise qui affecte le secteur viticole français, la Commission des Affaires économiques a décidé, en mai dernier, la création d'un groupe de travail chargé de conduire une réflexion sur la situation de la viticulture française.

  Le groupe de travail sur l'avenir de la viticulture française s'est constitué le mardi 16 octobre 2001 et a désigné, à cette occasion, son Président, M. Gérard Delfau (RDSE‑ Hérault) et son Rapporteur, M. Gérard César (RPR­‑Gironde). 

  Ce groupe de travail cherchera, grâce à des auditions et des déplacements en France et à l'étranger, à analyser les causes structurelles de la diminution des ventes de vin en France et les problèmes liés à la surproduction, à l'insuffisante organisation des producteurs et à l'inadaptation partielle de l'offre. Il s'agira également de prendre la mesure de la percée de nouveaux pays producteurs sur le marché mondial des vins, d'identifier leurs facteurs de réussite, notamment en termes de communication et de stratégie commerciale, et de formuler des propositions en vue de préserver l'avenir de la viticulture française.

  Les auditions débuteront la semaine prochaine, les réflexions menées devant donner lieu à la production d'un rapport d'information au premier trimestre de l'année 2002.