Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU 28 NOVEMBRE 2001


M. Pierre Laffitte (RDSE - Alpes Maritimes), rapporteur pour avis de la commission des affaires culturelles sur les crédits de la recherche, interviendra le jeudi 29 novembre dans le cadre de la discussion du projet de budget pour 2002 du ministère de la recherche.

 M. Pierre Laffitte constate que le budget ne traduit pas le grand élan aujourd'hui indispensable. Recherche et innovation sont les principaux moteurs de la croissance. La compétitivité de notre économie, dans le contexte actuel de la mondialisation, dépend plus que jamais de notre capacité inventive.

Malgré cette insuffisance des moyens financiers consacrés à la recherche et l'innovation que le sénateur regrette fortement, il approuve les priorités sectorielles définies par le ministre de la recherche, en faveur des sciences du vivant, des technologies de l'information et de la communication, et de la recherche en matière d'environnement, dont il relève d'ailleurs qu'elles correspondent, bien souvent, à des orientations qu'il défend depuis longtemps, avec l'appui du sénat. Il approuve les orientations en faveur de l'emploi scientifique et de l'innovation, dans la ligne de la loi sur l'innovation que le Sénat a fortement soutenue.

Le sénateur Laffitte regrette que le gouvernement n'ait pas pris la mesure de l'impérieuse nécessité de démocratiser le savoir. Une forte culture scientifique et technique est indispensable pour comprendre notre temps et faire régresser l'obscurantisme ambiant, source de graves dysfonctionnements de l'humanité. Il proposera à la commission des affaires culturelles de créer une mission sénatoriale d'information sur ce thème majeur pour l'avenir de la France et de l'Europe.