Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU 31 JANVIER 2002


La délégation du Bureau du Sénat à la coopération décentralisée

 définit les grandes lignes de son action

La Délégation à la Coopération décentralisée, récemment créée par le Bureau du Sénat en son sein sous la présidence de M. Jean-Claude Gaudin (Bouches-du-Rhône, R.I.), Vice-Président du Sénat, et composée en outre de MM. Jean Faure (Isère, U.C.), Questeur, Jean-Pierre Bel (Ariège, Soc.), Jean-Patrick Courtois (Saône-et-Loire, R.P.R.), Bernard Joly (Haute-Saône, R.D.S.E.)et Philippe Richert (Bas-Rhin, U.C.), s'est réunie le mercredi 30 janvier pour fixer les grandes lignes de son action.

Après avoir rappelé que la coopération décentralisée recouvrait toutes les relations d'amitié ou de jumelage entre les collectivités locales françaises et étrangères, mais également les échanges d'expériences et toutes les formes d'assistance aux institutions locales étrangères, M. Jean-Claude Gaudin, Président a souligné les actions déjà conduites par le Sénat dans ce domaine. Il a cependant  fait ressortir le besoin de coordination et de mise en cohérence des différentes initiatives, en liaison avec les  groupes sénatoriaux  d'amitié.

Tout en se félicitant du soutien déjà apporté aux jeunes démocraties d'Afrique et  d'Europe centrale et orientale qui souhaitent se doter d'institutions locales décentralisées inspirées du modèle français, il a recommandé une démarche plus globale d'appui aux initiatives d'envergure nationale.

La Délégation s'est proposé d'organiser dans ce cadre plusieurs colloques institutionnels permettant de rapprocher les expériences françaises et étrangères, en matière de décentralisation. Ainsi, un premier colloque franco-japonais sur le thème Les collectivités locales et les nouvelles technologies doit se tenir au Palais du Luxembourg, le 15 février prochain. Suivront d'autres colloques sur le thème général de la Coopération décentralisée. A l'issue de ces rencontres et après avoir entendu  les responsables des grandes Associations nationales d'élus locaux, la Délégation s'attachera à formuler des propositions sur les éventuels aménagements législatifs susceptibles d'améliorer le fonctionnement de la coopération décentralisée.

Sur proposition de M. Jean-Claude Gaudin, Président, M. Jean Faure s'est vu confier les fonctions de Président délégué, pour la mise en œuvre de ce programme, le Président s'attachant plus directement à toutes les activités en relation avec le partenariat Euro-méditerranéen.