Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU 6 MARS 2002

Jean-Jacques HYEST, président de la commission d'enquête du Sénat sur les conditions de détention dans les établissements pénitentiaires en France regrette l'abandon de la présentation de la loi pénitentiaire

           L'abandon de la présentation de la loi pénitentiaire préparée par la chancellerie est regrettable, bien que prévue compte tenu de ses délais d'élaboration.

         Sous prétexte de loi pénitentiaire, l'amélioration des conditions de vie dans les prisons et de travail du personnel pénitentiaire n'a pas évolué, et pourtant il y a urgence, mais le Gouvernement n'a manifestement pas pris conscience de la gravité de la situation.