Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU 3 SEPTEMBRE 2002


JOURNÉES DU PATRIMOINE

PORTES OUVERTES AU SÉNAT LES 21 ET 22 SEPTEMBRE 2002 :  

VICTOR HUGO,

LES SERRES DE CULTURE ET LES COLLECTIONS DU JARDIN DU SENAT

A L'HONNEUR

 

    Le Palais du Luxembourg (le Sénat) et le Petit Luxembourg (la présidence du Sénat) : une visite sur le thème Victor Hugo, pair de France et sénateur

  Le Sénat ouvrira ses portes au public pour la 11e fois le samedi 21 et le dimanche 22 septembre, de 9h30  à 17 h 30, sans interruption, à l'occasion des journées européennes du patrimoine organisées par le Ministère de la Culture.

  Cette année, le Sénat a décidé de s'associer pleinement à la commémoration du bicentenaire de la naissance de Victor Hugo qui fut successivement pair de France et sénateur élu de la Seine. Il siégea à ce titre dans l'hémicycle du palais du Luxembourg. C'est pourquoi, outre la visite traditionnelle, des animations nombreuses et originales sont prévues.

  Les visiteurs pourront parcourir la salle des Conférences, ancienne Galerie du Trône, longue de 57 m, réalisée en 1852 par Alphonse de Gisors, la Bibliothèque peinte par Delacroix en 1845, l'hémicycle, les salons de Boffrand (18e siècle) et le "Petit Luxembourg", résidence officielle du Président du Sénat.

  A ce riche circuit de visite, et très exceptionnellement en raison du succès rencontré en 2000, la Galerie Est, aujourd'hui Annexe de la Bibliothèque, sera ouverte, cette année encore au public. Cette Galerie, qui fut un des tout premier Musée de peinture d'Europe est  devenue Annexe de la Bibliothèque du Sénat, contient des ouvrages prestigieux comme un exemplaire de « La Description de l'Egypte » de Vivant-Denon, disposé dans un des meubles spécialement réalisés à cette fin par l'ébéniste Morel. A sa voûte, les visiteurs pourront admirer, outre la grande composition « L'Aurore » d'Antoine-François Callet (1741-1823), la fameuse série unique au monde « Les Douze Signes du Zodiaques » du peintre flamand Jacob Jordaens (1593-1678), le meilleur disciple de Rubens.

  A l'occasion du bicentenaire de la naissance de Victor Hugo, trois animations exceptionnelles seront proposées aux visiteurs :

Ø      lecture de textes courts et interprétation de la dernière scène de Marie Tudor par la troupe « Atelier-Théâtre du Quartier latin »,

Ø      présentation de « Les deux géants » spectacle de Jean-Paul Zenmacker, consacré à Hugo et Dumas (Salons de Boffrand à 17 heures, samedi et dimanche à 17 heures)

Ø      ouverture de l'exposition « Victor Hugo, promeneur du Luxembourg » réalisée en collaboration avec le Bibliothèque nationale de France, sur les Grilles du Jardin (côté rue de Médicis) : une série de manuscrits, pages de carnets et d'albums, compositions picturales, croquis... mise en scène de façon originale par Michal Batory

  En outre, les visiteurs pourront découvrir dans la galerie des Questeurs (porte sud) une très belle rétrospective de trente années de photos prises par Jean-Claude Morin, photographe du Sénat.

    Entrée du public : 15 et 15 ter rue de Vaugirard - 75006 PARIS

   

  Les serres de culture et les collections du Jardin du Sénat

  Le Jardin du Luxembourg est affecté depuis 1879 au Sénat qui en assure la gestion, la surveillance et la conservation. L'ouverture des serres de collection constituera un événement des Journées du patrimoine au Sénat. Ces serres n'ont, en effet, jamais été ouvertes au public.

  Depuis le 17ème siècle et sa création par Marie de Médicis, le Jardin du Luxembourg a toujours possédé des collections de plantes comme les plantes d'orangerie ou la collection fruitière que le public peut découvrir tout au long de l'année. Depuis le 19ème siècle, il possède aussi de remarquables collections de plantes tropicales, notamment des orchidées.

  Les collections de plantes de serres ont toujours eu une certaine réputation dans les milieux horticoles et ont même participé à la reconstitution des collections du Muséum d'Histoire Naturelle et de l'École nationale d'horticulture de Versailles. C'est aussi à partir de plants de serres du Luxembourg et du Muséum que put être relancée en Égypte la culture du papyrus dont l'espèce d'origine était atteinte de maladie et menaçait de disparaître. Actuellement la plus digne d'intérêt est certainement la collection d'orchidées et plus particulièrement de Paphiopedilum.

  Des jardiniers animateurs répondront aux visiteurs qui s'interrogent tout au long de l'année sur ces serres dissimulées dans un coin du jardin et habituellement fermées au public et feront partager leur savoir-faire et leurs connaissances. A cette occasion, l'Espace-Librairie éditera une série originale de photographies de Francis Apesteguy consacrée aux orchidées du Sénat.

    Entrée du public : rue Auguste Comte -  place André Honorat -  portillon des Lions  samedi 21 et dimanche 22 septembre de 10 à 17 heures