Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU 07 JANVIER 2003


 

Marée noire : Le sénateur Alain Gérard monte au créneau

A l'annonce des dégâts provoqués par la marée noire sur le littoral atlantique, le sénateur Alain Gérard (UMP- Finistère), rapporteur pour avis du budget de la pêche, a déclaré : « Il est intolérable que les pêcheurs, ostréiculteurs et conchyliculteurs soient encore une fois victimes d'une pollution marine de si grande ampleur. La sécurité maritime est l'affaire de tous puisque, tous, nous en payons les conséquences. »

  Dénonçant les insuffisances criantes des contrôles de navires dans les ports européens, il a appelé à un renforcement substantiel des moyens financiers et surtout humains consacrés à ces contrôles : « Il est urgent de donner à la France la capacité de contrôler au moins 25 % des navires, conformément à ses engagements internationaux. Elle en inspecte aujourd'hui moins de 10% : c'est dire combien l'effort à fournir est considérable. »

  Enfin, il a déploré que la création d'un pavillon de complaisance européen, susceptible de renforcer la compétitivité de la flotte communautaire, n'ait pas avancé depuis le naufrage de l'Erika en décembre 1999. Il a appelé les pouvoirs publics français à réexaminer cette possibilité avec les autres Etats membres de l'Union, convaincu que la sécurité maritime pourrait s'en trouver considérablement renforcée.