Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Communiqué du 4 mars 2004


Rapport d'information

« Mondialisation : une chance pour l'environnement ? »

 

La Délégation pour la planification du Sénat a adopté, mercredi 3 mars, le rapport d'information présenté par Serge Lepeltier, Sénateur - maire de Bourges, intitulé « Mondialisation : une chance pour l'environnement ? ».

Même si le processus de libéralisation des échanges n'est pas totalement achevé, en structurant la croissance de nombreux Etats, la mondialisation entraîne une dégradation de l'environnement.

La mondialisation se caractérise par l'existence de « biens publics mondiaux » tels que la couche d'ozone, le climat ou la biodiversité, dont la préservation requiert une action internationale coordonnée.

Serge Lepeltier insiste sur la responsabilité première des pays développés qui doivent s'engager vers des politiques environnementales plus volontaristes et ne pas se dédouaner en invoquant le refus des pays en développement d'y participer.

Serge Lepeltier propose de nombreuses mesures de nature à rééquilibrer la gouvernance mondiale en faveur de l'environnement : création d'une organisation mondiale de l'environnement et d'une écotaxe internationale frappant les émissions de carbone, négociation de nouvelles conventions internationales pour lutter contre la déforestation et l'épuisement des ressources halieutiques, réforme de l'OMC pour s'assurer que la liberté du commerce n'entrave pas la protection de l'environnement.

Enfin, Serge Lepeltier demande qu'une éventuelle taxation sur le kérosène soit rapidement mise à l'étude.

 

Contact presse : Stéphanie Garnier 01 42 34 25 12 ou 25 13
s.garnier@senat.fr