Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Communiqué du 4 mars 2004


Femmes et pouvoir (XIXème-XXIème siècles)

un colloque au Sénat sur la place des femmes en politique

 Le Sénat et le Comité d'Histoire parlementaire et politique, en partenariat avec le magazine L'Histoire, organisent le 8 mars prochain, au Sénat, une journée d'études qui aura pour thème :

Femmes et pouvoir (XIXème-XXIème siècles).

Une double célébration, celle de la Journée internationale des droits de la femme et celle de la création, le 16 juillet 1974, du secrétariat d'État chargé de la condition féminine confié à Françoise Giroud, est l'occasion choisie pour dresser un bilan de la place des femmes dans la politique française.

Bénéficiant du concours de nombreux historiens et sociologues spécialistes de l'histoire sociale et de l'histoire des femmes, ces rencontres s'honorent surtout de la participation de nombreuses femmes ayant exercé des fonctions de premier plan dans la vie publique. Elles permettront aussi, en présence du ministre déléguée à la Parité et à l'Égalité professionnelle, et à la veille des élections, de dresser un premier bilan de l'application de la réforme constitutionnelle sur la parité.

Inscription obligatoire :  attal.frederic@free.fr

Contact presse : Astrid Poissonnier 01 42 34 22 90 ou 25 13  a.poissonnier@senat.fr

Programme :

9h30

Ouverture de la journée d'études par M. le Président du Sénat, Christian Poncelet.

Intervention de Gisèle Gautier, sénatrice, Présidente de la délégation aux droits des femmes du Sénat

9h45

George Sand. Propos pour un bicentenaire, par Martine Reid, professeur à l'université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

10h05

Présentation de la journée d'études par Jean Garrigues, président du Comité d'Histoire Parlementaire et Politique

Séance de la matinée

Sous la présidence de Simone Veil, ancienne ministre, membre du Conseil constitutionnel.

10 h 30 : la conquête des droits

Les mouvements de femmes et la politique dans la seconde moitié du XIXe siècle, par Laurence Klejman, historienne, et Florence Rochefort, historienne (CNRS)

Le combat des femmes pour la reconnaissance de leurs droits (1918-1945), par Christine Bard, maîtresse de Conférences à l'Université d'Angers et à l'Institut Universitaire de France

L'engagement des femmes de la Libération aux années soixante, par Evelyne Sullerot, sociologue et fondatrice du Planning familial

Témoignage d'Anne-Marie Idrac, ancienne directrice d'administration centrale, ancienne ministre, présidente-directrice générale de la RATP.

11h30 : l'institutionnalisation de 1974

L'impact des associations féministes, témoignages d'Antoinette Fouque, psychanalyste, ancienne députée au Parlement européen, directrice de recherches à l'Université de Paris VIII et Gisèle Halimi, avocate, ancienne députée à l'Assemblée nationale et présidente de Choisir la cause des femmes.

Le contexte sociétal des années soixante-dix, par Jean-François Sirinelli, professeur à l'Institut d'études politiques de Paris.

Table ronde : la création du secrétariat d'État à la Condition féminine

Témoignages : Hélène Gisserot, procureur général près la Cour des Comptes, Lucien Neuwirth, ancien sénateur et Monique Pelletier, ancienne ministre

Séance de l'après-midi

14 h 30

Intervention de Nicole Ameline, ministre déléguée à la Parité et à l'Égalité professionnelle

Sous la présidence de Monique Pelletier, ancienne ministre

Table ronde : les femmes au gouvernement

Présentation par Mariette Sineau, directrice de recherches au CEVIPOF

Témoignages : Edith Cresson, ancien Premier ministre, Michèle André, Michelle Demessine, Corinne Lepage, Yvette Roudy et Margie Sudre, anciennes ministres

Sous la présidence d'Edith Cresson, ancien Premier ministre

16 h 00

Table ronde : genèse de la loi sur la parité

Présentation par Françoise Gaspard, directrice de recherches à l'EHESS

Témoignages : Elisabeth Guigou, ancienne garde des Sceaux et Patrice Gélard, sénateur, rapporteur pour le Sénat

17 h 00

Table ronde : application de la loi sur la parité

Présentation par Gwenaëlle Calvès, professeur à l'Université de Cergy-Pontoise

Témoignages : Annick Bocandé, Nicole Borvo, Danielle Pourtaud, Janine Rozier, sénatrices, Christine Taubira, députée