Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Communiqué du 3 novembre 2004


Alain Delon lira à la tribune du Sénat, le 9 novembre, le discours prononcé par le Général de Gaulle, soixante ans auparavant, devant l'Assemblée consultative provisoire

Dans le cadre des manifestations qu'il organise pour le soixantième anniversaire de la Libération, le Sénat commémorera l'installation, dans son hémicycle, de l'Assemblée consultative provisoire créée à Alger par le Général de Gaulle le 17 septembre 1943 et transférée en métropole au début du mois de novembre 1944.

En mettant en place cette assemblée, le Général de Gaulle entendait réunir l'ensemble des acteurs politiques, économiques, sociaux ainsi que des représentants des mouvements de résistance, de manière à préfigurer la représentation de la Nation libérée. Il préparait ainsi la restauration de la souveraineté nationale, la réforme de l'Etat et le rétablissement de la démocratie. Pendant la période où elle siégea au Palais du Luxembourg, du 7 novembre au 3 août, cette assemblée, composée de 248 membres, accueillit à quatre reprises le président du gouvernement provisoire. Elle fut également le théâtre de nombreux débats d'une importance capitale pour la France.

Dès la fin de 1943, l'assemblée avait créé en son sein une commission de la législation et de la réforme de l'Etat, chargée d'examiner les propositions d'organisation des élections à l'Assemblée constituante. Ses travaux aboutirent à l'ordonnance du 21 avril 1944 portant organisation des pouvoirs publics en France après la Libération qui reconnaîtra, notamment, le droit de vote aux femmes.

Le Sénat rendra hommage à cette assemblée et aux personnes qui en firent partie (Mme Lucie Aubrac, MM. Maurice Kriegel-Valrimont, René-Georges Laurin, André Postel-Vinay...) sous la forme d'une séance solennelle dans son hémicycle à partir de 16 heures.

Après l'intervention de M. Christian Poncelet, Président du Sénat, des représentants des groupes politiques composant le Sénat prendront la parole : Mme Nicole Borvo (CRC - Paris), MM. Michel Mercier (UC - Rhône), Louis Mermaz (Soc - Isère), Jacques Pelletier (RDSE - Aisne), Josselin de Rohan (UMP - Morbihan). 

L'hommage sera clos par la lecture par Alain Delon du premier discours prononcé par le Général de Gaulle devant cette assemblée, qui contient un véritable programme pour la reconstruction de l'indépendance et de l'identité nationales. Le Sénat reprendra ainsi un cérémonial mis en place à l'occasion, notamment, de la célébration du bicentenaire de Victor Hugo, qui avait vu pour la première fois l'intervention d'une actrice à sa tribune, en l'occurrence Mle Rachida Brakni, alors sociétaire de la Comédie française.

A l'issue de cette manifestation, sera inaugurée, dans la salle des conférences du Palais du Luxembourg, une exposition organisée par le service de la Bibliothèque et des Archives du Sénat, portant sur la Libération et le retour à la légalité républicaine. Un dossier de la division des archives sur ce thème sera mis en ligne sur le site du Sénat www.senat.fr rubrique événement, le 9 novembre 2004.

Contact presse : Jean-Marc Virieux 01 42 34 28 94 ou 25 13 jm.virieux@senat.fr