Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Communiqué du 4 mai 2005



La délégation  Sénatoriale de retour de Dharamsala

Mercredi 4 mai, sous la présidence de Louis de Broissia, le groupe d'information sur le Tibet du Sénat s'est réuni avec les sénateurs qui se sont rendus à Dharamsala, du 24 avril au 1er mai.

Les sénateurs ont d'abord salué la dignité d'un peuple meurtri qui n'a pourtant jamais perdu l'espoir. Ils se sont, ensuite, réjouis des efforts des autorités tibétaines réalisés en faveur de la préservation de la culture, de la langue, de la civilisation et de l'originalité tibétaines. Ils ont ajouté, à ce titre, que le groupe interviendrait auprès de l'UNESCO pour que cette richesse soit classée au patrimoine mondial de l'humanité. Madame Lamure, sénatrice du Rhône, a, quant à elle, insisté sur la performance du système éducatif tibétain qui a permis d'aboutir, en une vingtaine d'années, à un taux d'alphabétisation de 97% des jeunes de moins de 20 ans. 

Le principal enseignement rapporté par la délégation sénatoriale est que le régime politique tibétain est organisé sur le modèle d'une démocratie originale qui pourra s'étendre rapidement à l'ensemble de la population du Tibet. L'exemplarité du parlementarisme démocratique, étroitement lié, pour les tibétains, à la renonciation à la violence, a été soulignée par le sénateur Jean-François Humbert. Les intervenants ont d'ailleurs souhaité préciser que le bon fonctionnement d'une démocratie tibétaine se ferait, dès le retour au Tibet, sur la base d'une éthique laïque prônée par le Dalaï Lama lui-même.

Le président du groupe a relaté la longue audience que Sa Sainteté le Dalaï Lama a accordé à la délégation sénatoriale, dont l'intensité n'a eu d'égale que la richesse de l'échange. Le chef spirituel des tibétains a déclaré que, à côté de sa diaspora, la Nation tibétaine persiste à exister sur le sol tibétain, n'attendant que le moment du retour sur ses terres. La démocratie pourra s'affirmer avec la Chine, en toute autonomie, dès lors que les négociations en cours déboucheront sur un accord.

L'importance du Tibet comme modèle et diffuseur du « ferment démocratique » sur tout le continent asiatique, a été particulièrement soulignée à l'égard de la Chine et en tenant compte du régime démocratique de l'Inde.

 

Contact presse : Ali Si Mohamed    01 42 34 25 11    a.si-mohamed@senat.fr