Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Communiqué du 9 septembre 2005



JOURNÉES DU PATRIMOINE

PORTES OUVERTES AU SÉNAT LES 17 ET 18 SEPTEMBRE 2005 

 

LE PALAIS DU LUXEMBOURG (LE SÉNAT)

LE PETIT LUXEMBOURG (LA PRÉSIDENCE DU SÉNAT)

LA SALLE DE RÉUNION DE LA COMMISSION DES FINANCES, LA SALLE CLEMENCEAU (SALLE MULTIMEDIA) ET LE STUDIO DE PUBLIC SENAT ouverts pour la 1ère fois au public

LA CHAPELLE  DE LA PRÉSIDENCE DU SÉNAT réouverte au public

LES SERRES DU JARDIN DU LUXEMBOURG

 
I) Le Palais du Luxembourg (le Sénat) et le Petit Luxembourg (la Présidence du Sénat) :

Le Sénat ouvrira ses portes au public pour la 14e fois le samedi 17 et le dimanche 18 septembre, de 9h30  à 17 h 30, sans interruption, à l'occasion des journées européennes du patrimoine organisées par le Ministère de la Culture.

Le Palais du Luxembourg (le Sénat) ainsi que le Petit Luxembourg (la Présidence du Sénat) vont une nouvelle fois faire partager leurs innombrables richesses au public à l'occasion de ces deux journées.

Les visiteurs pourront parcourir la salle des Conférences, ancienne Galerie du Trône, longue de 57 m, réalisée en 1852 par Alphonse de Gisors, la Bibliothèque peinte par Delacroix en 1845, l'hémicycle, les salons de Boffrand (18e siècle).

Au Petit Luxembourg, résidence officielle du Président du Sénat, il pourront notamment admirer, la Chapelle de la Reine édifiée par Marie de Médicis en 1625 et restaurée en 1850 dans un esprit néo-baroque ainsi que le Jardin d'hiver,ancien "champ de repos" du Couvent des "Filles du Calvaire", congrégation installée par Marie de Médicis près de son Palais, transformé en jardin d'hiver sous le Second Empire et ouvert à la visite pour la première fois lors des Journée du patrimoine 2004.

Enfin, une exposition des meilleures photographies réalisées par l'équipe des photographes du Sénat illustrera cette visite en faisant revivre les grands moments de l'activité parlementaire et évènementielle du Sénat au cours des dernières années.

Comme chaque année, une cinquantaine de fonctionnaires du Sénat commenteront les principaux lieux et répondront aux questions des visiteurs sur l'histoire du Palais du Luxembourg et sur le fonctionnement de cette assemblée parlementaire.

Entrée du public : 15 et 15 ter rue de Vaugirard - 75006 PARIS

Samedi 17 et dimanche 18 septembre, de 9 h 30 à 17 h 30

II) Nouveautés cette année :
La salle de la commission des finances :

La commission des finances est composée de 45 sénateurs. Elle examine, dans le cadre du travail législatif, les projets et propositions de loi à caractère budgétaire et financier. Elle a aussi pour rôle d'informer les sénateurs et de contrôler l'action du gouvernement. C'est la deuxième fois (après la salle de la délégation pour l'union européenne en 2004) qu'un lieu de préparation des travaux parlementaires est ouvert au public.

Créée par Chalgrin, l'architecte de l'Escalier d'honneur, cette pièce est ornée de six magnifiques tapisseries des Gobelins du début du 18ème siècle. Deux d'entre elles figurent l'une des premières représentations françaises de Don Quichotte: l'une illustre le réveil de Sancho Pança, désespéré de ne plus trouver son âne, l'autre nous dépeint «Dom Quichotte conduit par la Folie embrasé d'amour extravagant pour Dulcinée ».

L'audiovisuel au Sénat

Cette année, le Sénat propose à la visite une partie de ses installations audiovisuelles :

- la salle Clemenceau, salle  de 230 places, susceptible d'accueillir des réunions de commissions et des colloques et totalement équipée pour l'enregistrement audiovisuel des débats comme pour la projection d'images et de documents.

- le studio de Public Sénat, la chaîne d'information parlementaire, dans lequel sont réalisées la plupart de ces émissions de plateau.

III) Les serres de culture et les collections du Jardin du Sénat

Le Jardin du Luxembourg est affecté depuis 1879 au Sénat qui en assure la gestion, la surveillance et la conservation. Les serres de collection seront ouvertes au public pour la 3è année consécutive.

Depuis le 17ème siècle et sa création par Marie de Médicis, le Jardin du Luxembourg a toujours possédé des collections de plantes comme les plantes d'orangerie ou la collection fruitière que le public peut découvrir tout au long de l'année. Depuis le 19ème siècle, il possède aussi de remarquables collections de plantes tropicales, notamment des orchidées.

Les collections de plantes de serres ont toujours eu une certaine réputation dans les milieux horticoles et ont même participé à la reconstitution des collections du Muséum d'Histoire Naturelle et de l'école nationale d'horticulture de Versailles. C'est aussi à partir de plants de serres du Luxembourg et du Muséum que put être relancée en Égypte la culture du papyrus dont l'espèce d'origine était atteinte de maladie et menaçait de disparaître. Actuellement la plus digne d'intérêt est certainement la collection d'orchidées et plus particulièrement de Paphiopedilum.

Des jardiniers animateurs répondront aux visiteurs qui s'interrogent tout au long de l'année sur ces serres dissimulées dans un coin du jardin et habituellement fermées au public. Ils feront partager leur savoir-faire et leurs connaissances.

Entrée du public : rue Auguste Comte -  place André Honnorat - partie sud du jardin

                Samedi 17 et dimanche 18 septembre, de 10 h à 17 h

Contact presse : 01 42 34 25 13

Sur le site : www.senat.fr/evenement/patrimoine/2005/index.html
Pour obtenir des photos du Sénat : www.senat.fr/visite/photorama.html ou par téléphone : 01 42 34 30 28