Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Communiqué du 14 septembre 2005



Christian Poncelet, Président du Sénat, réagit aux propos de Ségolène Royal qualifiant le Sénat « d'anachronisme démocratique insupportable ».

"Il n'est pas admissible qu'une parlementaire insulte une institution fondatrice de notre démocratie et indispensable à l'équilibre de nos institutions républicaines. Madame la Présidente du Conseil Régional de Poitou-Charentes se livre à un mélange des genres : sous le prétexte d'une élection sénatoriale partielle dont l'issue est incertaine pour le candidat de son parti, elle prétend régler son compte au Sénat. Il s'agit là manifestement d'une réaction personnelle qui n'engage qu'elle-même comme en témoigne la saine réaction de responsables du parti socialiste. Le caractère excessif de ses propos les condamne à l'insignifiance et à l'oubli."

 

Contact Presse :
Laure Frugier,Conseillère technique chargée de la communication à la Présidence du Sénat
Tél. : 01.42.34.36.61