Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Communiqué du 14 décembre 2005



Attentat à Beyrouth :

indignation du groupe interparlementaire France-Liban

 

M. Adrien Gouteyron, président du groupe interparlementaire France-Liban, tient à faire part de sa très vive émotion et de sa profonde indignation ainsi que de celle de l'ensemble des membres du groupe interparlementaire après l'annonce de l'attentat meurtrier qui a tué à Beyrouth quatre personnes, dont M. Gebrane TUENI, député libanais, directeur du grand quotidien libanais An-Nahar et fils du grand journaliste Ghassan TUENI.

Cet attentat particulièrement odieux intervient dans un contexte libanais délicat à un moment où les forces démocratiques issues des dernières élections législatives tentent de surmonter les difficultés passées pour construire un avenir meilleur pour l'ensemble du peuple libanais.

Il fait suite à une série d'assassinats terroristes visant différentes personnes exprimant l'aspiration démocratique dans ce pays. Cet acte inqualifiable frappe la démocratie dans toutes ses dimensions. En visant un représentant du peuple démocratiquement élu, qui plus est directeur de presse, c'est l'état de droit, la liberté d'expression à laquelle il a été attenté.

L'ensemble des membres du groupe d'amitié et son Président présentent ses condoléances les plus sincères à l'ensemble de la famille de M. Gebrane TUENI, son épouse, ses quatre filles, son père et à M. Marouane HAMADÉ, son oncle, ministre dans l'actuel gouvernement. Celui-ci présidait une délégation venue en France, et notamment au Sénat, au début de l'année, peu de temps après l'attentat dont il avait été victime il y a un peu plus d'un an.

Le groupe interparlementaire France-Liban tient enfin à réaffirmer toute l'attention qu'il porte à l'évolution de la situation dans ce pays qui lui tient tant à cœur et à condamner de la manière la plus ferme tout recours à la violence. Chaque coup porté à un défenseur des valeurs démocratiques est autant de coups reçus par les amis de la démocratie où qu'ils se trouvent dans le monde.