Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Communiqué du 05 Mai 2006



RESPECT EFFECTIF DES DROITS DE L'HOMME EN FRANCE

Question orale avec débat le Jeudi 11 Mai au Sénat

 

M. Jacques Pelletier (RDSE - Aisne) interrogera M. Dominique de Villepin, Premier ministre sur le respect effectif des droits de l'homme en France le 11 mai à 9h30 au Sénat en séance publique.

L'ensemble des groupes politiques s'exprimera au cours du débat qui suivra.

Texte de la question de M.Pelletier:

Suite à la publication, le 15 février 2006, du rapport du commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe « sur le respect effectif des droits de l'homme en France », M. Jacques Pelletier attire l'attention de M. le Premier ministre d'une part, sur le diagnostic préoccupant que dresse ce rapport en matière de respect des droits de l'homme dans notre pays et, d'autre part, sur les recommandations très précises du commissaire aux droits de l'homme adressées aux autorités françaises. Le rapport identifie un certain nombre de problèmes concernant le manque de moyens de la justice, les conditions de détention, l'internement des jeunes ou des malades psychiatriques, le traitement des étrangers arrivant sur le territoire, l'asile et les procédures d'expulsion, la discrimination et la xénophobie, les violences domestiques, les gens du voyage ou encore la traite des humains. Le commissaire aux droits de l'homme fait part de son impression que la France ne se donne pas toujours les moyens suffisants pour traduire concrètement un arsenal juridique de haut niveau et qu'il semble exister « un fossé qui peut s'avérer très large entre ce qu'annoncent les textes et la pratique ». Aussi, concernant plus précisément la situation des prisons françaises et les conditions de détention dans les établissements pénitentiaires de notre pays, il apparaît comme inquiétant de constater que le récent rapport du commissaire aux droits de l'homme rejoint en grande partie les observations et les conclusions déjà alarmantes des rapports parlementaires de juin 2000 des commissions d'enquête du Sénat (n° 449, 1999-2000) et de l'Assemblée nationale (n° 2521, 1999-2000). Dans ces conditions, il souhaiterait connaître de la part du Premier ministre son évaluation de la situation actuelle en matière de respect effectif des droits de l'homme dans notre pays. Il lui demande, enfin, s'il entend suivre tout ou partie des recommandations formulées par le commissaire aux droits de l'homme dans son rapport.

 

Contact presse : Françoise Duvail-Bonnor   0142342512   f.duvail-bonnor@senat.fr