Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Communiqué du 21 novembre 2006



M. Serge Vinçon, Président de la commission des affaires étrangères,
de la défense et des forces armées réagit
à l'assassinat du ministre libanais Pierre Gemayel
 

Le Président Serge Vinçon (UMP - Cher) est profondément choqué, comme tous les amis d'un Liban libre, par l'assassinat du ministre libanais de l'industrie, Pierre Gemayel. Cet acte inqualifiable s'inscrit dans une volonté de déstabilisation délibérée visant à briser les espoirs de paix et d'indépendance portés par tout un peuple. Un tel crime ne vise à rien d'autre que de raviver les oppositions internes que le pays commençait à surmonter. C'est un piège que les Libanais sauront déjouer.

Plus que jamais, la France ne peut que renouveler son total soutien au gouvernement légitime du premier ministre libanais Fouad Siniora, pour qu'il puisse poursuivre son action de renforcement de la démocratie et  d'affirmation de la souveraineté du Liban sur l'ensemble de son territoire.