Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Communiqué du 28 mars 2007



Lancement d'une « Déclaration des parlementaires français sur le dialogue entre le gouvernement chinois et les envoyés du Dalaï Lama »

 

Le groupe d'information sur le Tibet du Sénat et le groupe d'études sur le problème du Tibet de l'Assemblée nationale s'associent pour ouvrir à la signature de tous les parlementaires français une déclaration sur le Tibet.

Cette déclaration reprend le texte d'une résolution adoptée le 15 février par le Parlement européen et que de nombreux Parlements de pays démocratiques, membres de l'Union européenne ou non, s'apprêtent à adopter à leur tour.

Elle invite le gouvernement de la République populaire de Chine et les envoyés du Dalaï Lama à poursuivre leur dialogue, « afin de parvenir à des solutions pragmatiques qui respectent l'intégrité territoriale de la Chine et répondent aux aspirations du peuple tibétain ».

Elle est d'ores et déjà signée par les 138 membres du groupe Tibet de l'Assemblée nationale et par les 46 membres du groupe Tibet du Sénat, tandis que de nombreux autres députés et sénateurs sont prêts à s'associer à cette initiative parlementaire concertée internationalement.

Par ailleurs, dans une lettre ouverte aux candidats à la présidence de la République , MM. Lionnel Luca et Louis de Broissia, respectivement président du groupe d'études sur le problème du Tibet à l'Assemblée nationale et du groupe d'information sur le Tibet du Sénat, demandent à chacun des candidats de s'engager à favoriser, lorsqu'il(elle) aura été élu(e), la poursuite des négociations sino-tibétaines, dans l'espoir d'une issue favorable.

Les textes de la déclaration des parlementaires et de la lettre ouverte aux candidats sont disponibles auprès du service de la communication du Sénat.

Contact presse : Vincent Poux  01 42 34 36 08   v.poux@senat.fr