Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Communiqué du 4 mai 2007



Le Sénat s'intéresse à l'avenir du mouton français

A l'automne 2006, la commission des affaires économiques du Sénat avait décidé la mise en place d'un cycle d'auditions sur la situation de la filière ovine, devant déboucher sur la rédaction d'un rapport d'information sur le sujet.

Elle avait ensuite procédé, début 2007, à la nomination de deux rapporteurs, MM. Gérard Bailly (Jura - UMP), président du groupe d'études sur l'élevage, et François Fortassin (Hautes-Pyrénées - RDSE).

Les deux sénateurs ont souhaité entendre les principaux acteurs de la filière : éleveurs, abatteurs, négociants, distributeurs, fonctionnaires chargés du secteur au ministère de l'agriculture et à la Commission européenne, député en mission également chargé d'un rapport sur le sujet ... Ils comptent par ailleurs se déplacer sur les lieux d'élevage dans les Pyrénées, le Massif central, les Alpes et le Jura.

La crise que traverse en ce moment le secteur de la viande ovine française est due à la concurrence accrue de grands exportateurs de l'hémisphère australe, qui bénéficient d'avantages comparatifs naturels, mais également à une valorisation insuffisante de ce type de viande auprès du consommateur. Elle appelle un recentrage des aides à la filière sur ses aspects territoriaux et environnementaux, propres à valoriser l'élevage ovin, ainsi qu'une adaptation de l'offre à l'évolution des consommateurs.

MM. Gérard Bailly et François Fortassin présenteront leur rapport à la commission des affaires économiques à la rentrée parlementaire.

Contact presse : Ali Si Mohamed   01 42 34 25 11   a.si-mohamed@senat.fr