Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Communiqué du 25 juin 2007



À l'issue du Conseil européen des 21 et 22 juin 2007,
M. Hubert Haenel, Président de la délégation
 pour l'Union européenne du Sénat,
estime que l'accord obtenu ouvre la voie d'une relance européenne.

M. Hubert Haenel (UMP - Haut-Rhin), Président de la délégation pour l'Union européenne du Sénat, ancien membre de la Convention, se félicite de l'accord obtenu au sein du Conseil européen qui permettra de relancer la construction européenne sur la base d'un nouveau traité.

Il salue les efforts conjoints de la Chancelière Angela Merkel et du Président Sarkozy pour parvenir à ce résultat montrant que le travail commun franco-allemand garde toute son importance dans l'Union élargie et bénéficie à celle-ci dans son ensemble.

L'accord obtenu, tout en conservant les principales améliorations prévues par le traité constitutionnel pour rendre l'Union plus efficace et plus légitime, tient compte des préoccupations exprimées par les citoyens lors des référendums en France et aux Pays-Bas. Le choix en faveur d'une économie sociale de marché, où la concurrence est un aiguillon, doit en permanence se concilier avec la coopération et la solidarité au sein de l'Union. Celle-ci doit jouer un rôle protecteur pour ses citoyens, dans l'optique d'une mondialisation mieux encadrée, intégrant davantage les préoccupations sociales et environnementales.

La voie est ouverte pour un nouvel élan européen qui devra répondre aux attentes des citoyens en matière de croissance et d'emploi, de sécurité, de développement durable, d'affirmation de l'Europe sur la scène internationale.

Contact presse : Astrid Poissonnier 01 42 34 22 90 a.poissonnier@senat.fr