Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Communiqué du 29 octobre 2007



Interdictions de stade : les propositions du Sénat reprises par le Gouvernement

MM. Bernard Murat (UMP - Corrèze) et Pierre Martin (UMP - Somme), sénateurs, se félicitent des déclarations de Mme Michèle Alliot-Marie, ministre de l'intérieur, de l'outre-mer et des collectivités territoriales, qui, dans une interview accordée au journal Le Parisien - Aujourd'hui en France, indique que dans le cadre de la prochaine loi d'orientation sur la sécurité intérieure, elle proposera de modifier le régime de l'interdiction administrative de stade, d'étendre sa durée maximale de trois à six mois, et de créer, à terme, un fichier européen des interdits de stade.

Ils avaient en effet fait des propositions similaires dans un rapport intitulé « Faut-il avoir peur des supporters » adopté à l'unanimité par la commission des affaires culturelles le 26 septembre dernier.

Ils approuvent également la décision d'améliorer le régime de l'obligation de pointage, mais soulignent que d'autres mesures peuvent aussi être préconisées, telles l'instauration de peines plancher d'interdiction judiciaire de stade et la mise en place de policiers référents dans les clubs à risque.

Selon les sénateurs, le volet préventif est par ailleurs essentiel en matière de sécurité dans les stades. A ce titre, ils appellent de leur vœu le renforcement du dialogue avec l'ensemble des associations de supporters et se prononcent en faveur d'une politique de valorisation des bonnes pratiques en direction des jeunes supporters.

 

Contact presse : Ali Si Mohamed  01 42 34 25 13  a.si-mohamed@senat.fr

Le rapport de MM. Murat et Martin est consultable à l'adresse suivante :
www.senat.fr/noticerap/2006/r06-467-notice.html