Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Communiqué du 8 janvier 2008



Au Sénat : émotion à l'annonce du retrait du projet de loi sur les OGM

Le Gouvernement vient d'annoncer au Sénat que le projet de loi sur les OGM, qui devait être examiné demain matin par la commission des affaires économiques et, à partir du 15 janvier, en séance publique, était retiré de l'ordre du jour.

M. Jean Bizet (UMP - Manche), rapporteur du texte, dénonce ce retrait qui constitue un revirement brutal et injustifié par rapport à l'engagement pris par le Gouvernement, à l'issue du Grenelle de l'environnement, de faire adopter un texte sur les OGM avant le 9 février 2008, date de l'interruption des travaux parlementaires.

Pour M. Jean Bizet « La démagogie l'emporte sur la démocratie. En s'inclinant devant José Bové et sa grève de la faim, en donnant crédit à une étude sommaire de Greenpeace, on désavoue le Parlement, le pouvoir judiciaire et l'expertise scientifique ». Il déplore que le manque de courage politique constant depuis dix ans ferme l'agriculture française à l'innovation et tue dans l'œuf l'économie de la connaissance.

Il juge d'autant plus regrettable que la France se singularise par son incohérence qu'elle s'apprête à prendre la présidence de l'Union européenne.

M. Bizet rappelle que la non-transposition, depuis sept ans, de la directive européenne sur les OGM risque de coûter plusieurs dizaines de millions d'euros d'amende.

Contact presse : Ali Si Mohamed   01 42 34 25 11   a.si-mohamed@senat.fr