Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Communiqué du 12 février 2008



Quels instruments pour la diffusion de la culture à l'étranger ?

 

La commission des finances présidée par M. Jean Arthuis (UC-UDF, Mayenne) a rendu public son rapport d'information relatif au suivi du contrôle sur l'association CulturesFrance, qui assure pour le compte du ministère des affaires étrangères et du ministère de la culture la promotion de la culture française à l'étranger. Un premier rapport, intitulé « CulturesFrance : des changements nécessaires », de MM. Michel Charasse (Soc., Puy-de-Dôme) et Adrien Gouteyron (UMP, Haute-Loire), rapporteurs spéciaux respectivement des missions « Aide publique au développement » et « Action extérieure de l'Etat », avait fait 11 préconisations, dont une visant à réaliser de gains de productivité, de l'ordre de 15 % des effectifs, sans pour autant porter atteinte à la capacité d'intervention de la structure.

Le rapport de suivi intitulé « Une gestion assainie dans la perspective d'une rénovation de l'action culturelle à l'étranger », réalisé sur la base d'une audition des responsables de CulturesFrance et de sa tutelle, souligne les efforts très substantiels accomplis en une année pour moderniser la gestion de l'association, y compris en ce qui concerne les objectifs les plus ambitieux concernant les effectifs. Ainsi la commission des finances considère-t-elle être avec le contrôle de CulturesFrance dans un cas de figure satisfaisant qui peut, à certains égards, servir de modèle.  

Dans le contexte de la révision générale des politiques publiques (RGPP), la gestion raffermie de CulturesFrance, grâce à l'aiguillon la commission des finances, constitue un atout. Pour autant, l'action culturelle à l'étranger associe une pluralité d'acteurs. Cela pose la question de la lisibilité de l'action de la France, et celle de la cohérence d'initiatives multiples. Ceci suppose une clarification du rôle de chacun, en particulier de la tutelle du ministère des affaires étrangères.

  M. Adrien Gouteyron , en réaction aux présentations hâtives faites dans certains médias quant à un éventuel déclin de notre « rayonnement » intellectuel et artistique, insiste pour que CulturesFrance concentre désormais l'essentiel de ses missions au-delà de nos frontières. Il a souhaité prolonger son contrôle de l'action culturelle à l'étranger en enquêtant aussi bien sur la qualité de notre offre culturelle que sur les très nombreux outils de promotion de celle-ci. Il s'est ainsi rendu successivement en Allemagne, en Argentine et au Japon. Il devrait se rendre dans plusieurs villes des Etats‑Unis dans la semaine du 31 mars 2008, pour un contrôle de nos services culturels, et effectuer d'autres investigations complémentaires, avant la présentation d'un rapport qui devrait intervenir dans le courant du mois de juin 2008.

Le rapport sur internet : www.senat.fr/noticerap/2006/r06-465-notice.html

  Contact presse : Ali Si Mohamed   01 42 34 25 11   a.si-mohamed@senat.fr