Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Communiqué du 15 mai 2008



La commission des affaires sociales du Sénat analyse le phénomène de l’addiction en France

Réunis à l’initiative de la sénatrice Anne-Marie Payet (La Réunion, UC-UDF), six experts (les professeurs Philippe Batel, Martine Daoust, Roger Nordmann, Michel Stora et Marc Valleur ainsi que Christine Kerdellant) ont été auditionnés, mercredi 14 mai, par la commission des affaires sociales pour lui permettre de prendre la mesure de l’étendue du phénomène addictif en France et de définir les moyens d’une politique de prévention efficace.

Le terme addiction recouvre l’ensemble des comportements auxquels celui qui s’y adonne ne peut résister. Il inclut la dépendance bien connue aux substances telles l’alcool, le tabac ou la drogue qui causent chaque année de trop nombreux décès. Mais de nouveaux types d’addictions, sans substances, se développent désormais et touchent des populations de plus en plus jeunes : c’est le cas notamment de l’addiction aux jeux de hasard ou de la cyberdépendance.

A la demande du Président Nicolas About (Yvelines, UC-UDF), les personnes auditionnées ont indiqué les axes qui leur semblent prioritaires pour développer une politique de prévention efficace. Celle-ci supposerait d’abord une action pédagogique renforcée dès le plus jeune âge, à mener en milieu scolaire par des formateurs au message scientifiquement validé et adapté au public concerné. Il est aujourd’hui nécessaire d’apprendre aux enfants à décoder les images qui les assaillent et qui peuvent les conduire à l’hyperconsommation et aux excès, tout aussi néfastes dans leurs conséquences qu’une dépendance durable. Il appartient enfin aux politiques publiques de modifier l’image, parfois excessivement favorable, des produits les plus addictifs afin de permettre à chacun de prendre conscience du danger qu’ils représentent.

La commission des affaires sociales, forte des informations qu’elle a recueillies, veillera à ce que les projets de loi qui lui seront soumis puissent prendre en compte ces impératifs de santé publique.

Le compte rendu de ces auditions fera prochainement l’objet de la publication d’un rapport d’information.

Contact presse: Alix Ollivry 01 42 34 20 41 a.ollivry@senat.fr