Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Communiqué du 21 mai 2008



Communication de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques devant l’Académie des sciences

Dans le prolongement du partenariat mis en place entre l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques et l’Académie des sciences, M. Claude Birraux, député, Président de l’OPECST, a présenté, le 20 mai, devant l’Académie des sciences, en séance publique, une communication sur les travaux de l’Office. Il était accompagné des sénateurs Henri Revol, Premier Vice-Président de l’Office, et Claude Saunier, Vice-Président.

La séance a été ouverte par M. Jules Hoffmann, Président de l’Académie des sciences, qui s’est félicité des rapports privilégiés qu’entretiennent les deux institutions et du succès du partenariat qu’elles ont engagé depuis 2005.

M. Claude Birraux a présenté les méthodes de travail de l’Office, en insistant sur le très fort investissement personnel des rapporteurs, qui ont l’obligation d’aller chercher l’information « à la source », auprès des scientifiques et des diverses « parties prenantes », et qui ne doivent se contenter ni des seuls documents officiels, ni d’une approche purement hexagonale. Il a souligné que l’Office apportait un soutien permanent à la recherche et à l’innovation et que, dans de nombreux domaines, il avait su, par ses recommandations, peser sur les choix politiques. Il a observé que l’Office était devenu l’interlocuteur privilégié des organismes de recherche, tout en s’interrogeant sur la portée des pouvoirs que les textes lui reconnaissent : le rôle dévolu, de fait, à l’Office sur les orientations de la recherche n’impliquerait-il pas, à tout le moins, un renforcement des échanges entre l’Office et la communauté scientifique ?

Annonçant qu’à l’occasion de la Présidence française de l’Union européenne, l’OPECST organiserait, le 22 septembre, à l’Assemblée nationale, une conférence associant les parlements des États membres de l’Union et le Parlement européen, sur le thème « Science, société et Parlements », M. Claude Birraux a affirmé la nécessité pour la science de répondre aux interrogations des citoyens et il a suggéré que, dans cette perspective, l’Office assure un rôle d’interface entre la science et la société.

M. Claude Saunier a ensuite illustré la méthodologie des travaux de l’Office, en prenant l’exemple des rapports qu’il a présentés avec le sénateur Pierre Laffitte sur le développement durable et sur la biodiversité. Rappelant que ces rapports visaient à faire prendre conscience à la classe politique du caractère majeur de la crise environnementale, il a présenté la démarche, à la fois globale et transversale, retenue par les rapporteurs, qui ont été amenés à conduire plus de 200 auditions. Il a  insisté sur la dimension pédagogique et politique du travail sur la biodiversité qu’ils ont accompli pendant plus d’une année.

Ces exposés de MM. Birraux et Saunier ont ensuite donné lieu à des échanges nourris avec les académiciens.

Pour tout renseignement, contacter :
Mme Marie-Christian Flosse-Bloch, à l’Assemblée nationale : 01 40 63 88 16
ou M. Philippe Dally, au Sénat : 01 42 34 27 73