Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Communiqué du 11 juin 2008



La Commission des finances s’interroge sur l’avenir de l’AFICAR

Au premier semestre 2008, et au nom de la commission des finances du Sénat, présidée par M. Jean Arthuis (UC-UDF, Mayenne), M. Joël Bourdin (UMP, Eure), rapporteur spécial de la mission « Agriculture », a mené un contrôle sur pièces et sur place de l’Agence française d’information et de communication agricole et rurale (AFICAR).

Au terme de travaux au cours desquels ont été consultés les représentants de l’AFICAR, du ministère de l’agriculture et de la pêche, ainsi que des organisations professionnelles siégeant au conseil d’administration de l’agence, la commission des finances formule les constats suivants : 

1) l’AFICAR, conçue pour élaborer une communication commune à la profession et mettre en cohérence les diverses politiques de communication du monde agricole, n’a pu mettre en œuvre que des actions d’envergure limitée et en deçà des ambitions affichées ;

2) ces insuffisances résultent principalement des faibles moyens de l’AFICAR qui, contrairement à sa vocation initiale, n’a pas été en mesure de mobiliser des partenariats financiers extérieurs substantiels, en provenance notamment des organisations professionnelles agricoles ; 

3) la faiblesse de ces partenariats semble résulter du poids des intérêts sectoriels et de la réticence des organisations professionnelles agricoles à contribuer au financement d’un opérateur public.

Dans ces conditions, la commission des finances prend acte de la réunion, au mois de juillet 2008, du conseil d’administration de l’AFICAR. Le cas échéant, la commission examinera avec soin les propositions qui seront formulées à l’issue de cette réunion quant à l’avenir de l’opérateur, propositions dont elle souhaite qu’elles soient assorties d’un calendrier précis de mise en œuvre et de modalités de financement détaillées.

Faute d’avancées substantielles, la commission proposera au Sénat la suppression de l’AFICAR lors de l’examen du prochain projet de loi de finances. 

Contact presse : Olivier Graftieaux   01 42 34 25 38   o.graftieaux@senat.fr