Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Communiqué du 30 juillet 2008



Les groupes parlementaires sur le Tibet du Sénat et de l’Assemblée nationale recevront le Dalaï-Lama au Palais du Luxembourg

Dès l’annonce l’an dernier de sa venue en France au mois d’août 2008, c’est-à-dire bien avant les tragiques événements du mois de mars, le Dalaï-Lama a été invité par M. Louis de Broissia (UMP – Côte d’Or), président du groupe d’information sur le Tibet du Sénat. Cette invitation a été acceptée, et le Dalaï-Lama sera accueilli au Palais du Luxembourg le mercredi 13 août par les sénateurs, en association avec les députés membres du groupe d’études sur le Tibet de l’Assemblée nationale, présidé par M. Lionnel Luca (UMP – Alpes-Maritimes), lors d’une réunion à huis clos. Ces deux groupes réunissent respectivement 189 députés et 63 sénateurs, soit au total 252 parlementaires de toutes tendances politiques.

Le Président de la République a fait savoir au Président chinois Hu Jintao qu’il rencontrerait le Prix Nobel de la Paix, tout en annonçant qu’il se rendrait à Pékin pour l’ouverture des Jeux Olympiques. Cette décision est bien compréhensible, car le dialogue entre les autorités chinoises et les envoyés du Dalaï-Lama, Lodi Gyari et Kelsang Gyaltsen, a effectivement repris comme il l’avait demandé au mois de mars.

Malgré quelques avancées, les résultats du dialogue sino-tibétain sont pour l’heure insuffisants. On ne peut évidemment pas attendre des résultats immédiats après cinquante ans de silence et de violence. Les efforts de la Chine ne doivent pas se limiter aux quelques jours qui nous séparent des Jeux Olympiques ou aux quelques mois précédant l’exposition universelle de Shanghai en 2010, qui focalisera à nouveau l’attention internationale.

Tant que les exilés tibétains ne seront pas de retour au Tibet, ce problème demeurera une question internationale. La Chine pourra prétendre tenir sa place légitime dans le monde quand elle parviendra à un véritable accord avec les Tibétains, de l’extérieur comme de l’intérieur.

Contacts : Bureau de M. Louis de Broissia 01 42 34 35 17
Secrétariat du groupe d’information 01 42 34 36 08

Pages Internet du groupe d’information : www.senat.fr/ga/ga_tibet/index.html