Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Communiqué du 30 décembre 2008



GERARD LARCHER, PRESIDENT DU SENAT :
« NE TIRONS PAS SUR L'HOPITAL PUBLIC  »

A l'heure où la qualité de l'hôpital public est mise en accusation, Gérard Larcher, Président du Sénat, apporte son soutien tant aux familles endeuillées qu'aux personnels hospitaliers.

Fort de son expérience de Président de la Fédération Hospitalière de France et de Président de la Mission qu'il a menée pour le Président de la République sur l'avenir de l'hôpital public, il tient à rappeler que le système français, s'il montre un certain nombre d'insuffisances et de lacunes, demeure néanmoins, l'un des meilleurs du monde : « Il faut que les Français réalisent que le phénomène de la liste d'attente, contrairement à tous les hôpitaux du monde (sauf en Allemagne), n'a cours chez nous. Et surtout, je veux dire à tous les Français partout sur le territoire, qu'au moment où nombre d'entre nous sommes en vacances, où nombre de services publics fonctionnent au ralenti, seul l'hôpital public reste en alerte, et que les personnels hospitaliers, médecins, infirmiers et bénévoles sont sur le pont ».

S'étant entretenu avec le Docteur Xavier Emmanuelli, Président Fondateur du SAMU Social, puis en visite à l'hôpital Necker le 24 décembre sur le site de la Clinique Chirurgicale Infantile, Gérard Larcher est plus que jamais convaincu que le patient doit impérativement être au centre de notre système de soins. Aussi, il confirme que le projet de loi « patients, santé et territoires » que Roselyne Bachelot présentera au Parlement début janvier contient nombre de réponses aux attentes des malades, de leurs familles, des élus et des professionnels.

« J'adresse à la ministre de la Santé , Roselyne Bachelot, mon total soutien en cette période où des erreurs humaines, aussi dramatiques et regrettables qu'elles soient, ne doivent pas donner lieu à toute sortes de procès les plus démagogiques les uns que les autres. L'enquête que la ministre a demandée à l'Inspection Générale  des Affaires Sociales (IGAS) permettra d'apporter un éclairage sur les problèmes de régulation et de pilotage en Ile-de-France » explique le Président du Sénat pour qui l'avenir de l'hôpital public ne se dessine pas toujours avec des « plus » mais aussi avec des « mieux ».

Contact presse :
Cabinet du Président
Nathalie Bahier, conseiller technique chargé de la communication et de la presse : 01 42 34 38 82