Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Communiqué du 13 janvier 2009



Le groupe d’information internationale France-territoires palestiniens du Sénat
dénonce la poursuite de l’offensive sur Gaza après la résolution 1860 du Conseil de sécurité

Réuni en Assemblée générale ce mardi 13 janvier 2009, le groupe d’information internationale sur les territoires palestiniens, que préside Mme Monique Cerisier ben-Guiga (SOC, Français établis hors de France) appelle au respect de la légalité internationale à Gaza et dans l’ensemble des territoires palestiniens.

Il dénonce la poursuite d’une opération qui a déjà fait plus de 900 victimes palestiniennes et des milliers de blessés. Il condamne les bombardements massifs sur cette zone densément peuplée et l’usage de bombes au phosphore blanc, en contravention totale avec le droit des civils dans les conflits.

Il demande la mise en œuvre immédiate du cessez-le-feu menant au retrait total des forces israéliennes de Gaza prévu par la résolution 1860 du conseil de sécurité.

Au-delà de ce cessez le feu, il rappelle que la sécurité d’Israël passe par la création d’un Etat palestinien viable dans les frontières de 1967 et ne saurait par conséquent être garantie par l’usage de la force militaire. L’opération militaire en cours ne peut que favoriser une montée aux extrêmes dévastatrice et meurtrière, invalidant la démarche des négociations de l’Autorité Palestinienne.

Il souligne l’occasion manquée qu’a représenté le cessez-le-feu de six mois pendant lesquels les conditions de vie des gazaouis, assiégés depuis 18 mois, se sont dégradées, alors que la colonisation s’intensifiait en Cisjordanie et que les obstacles à la circulation se multipliaient, conduisant à une asphyxie économique des territoires et à la radicalisation.

Constatant l’échec d’un processus de négociations laissant à la puissance occupante le soin de négocier avec les populations occupées la fin de l’occupation, il appelle à l’ouverture de véritables négociations, fondées sur la légalité internationale, assorties d’un mécanisme de vérification d’engagements contraignants.

Contact presse : Sophie de Maistre 01 42 34 36 39  s.demaistre@senat.fr