Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Communiqué du 23 avril  2009



La présidente de la délégation aux droits des femmes regrette l'absence de référence à l'égalité hommes-femmes dans les conclusions de la conférence d'examen de Durban qui s'est déroulée à Genève du 20 au 24 avril 2009

Madame Michèle André, (soc., Puy-de-Dôme), présidente de la Délégation aux droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes, regrette que le document final de la Conférence d'examen de Durban, qui s'est tenue à Genève en Suisse, du 20 au 24 avril 2009, et qui avait pour but d'évaluer les progrès réalisés dans le cadre des objectifs fixés par la Conférence mondiale contre le racisme, la discrimination raciale, la xénophobie et l'intolérance, n'ait pas repris la question de l'égalité hommes-femmes.

Elle remarque que le texte souligne la nécessité de lutter contre toutes les formes de discrimination contre les femmes fondées sur la race et contre toutes les formes de violence contre les femmes, mais elle tient à rappeler que la discrimination fondée sur le sexe doit constituer une préoccupation constante des gouvernements.

Contact presse : Sophie de Maistre  01.42.34.36.39 s.demaistre@senat.fr