Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Communiqué du 2 octobre 2009



Situation en Guinée : le groupe interparlementaire d’amitié France-Afrique de l’Ouest du Sénat condamne les violences perpétrées à Conakry et exprime sa solidarité à l’égard des victimes et du peuple guinéen

 

Le groupe interparlementaire d’amitié France-Afrique de l’Ouest du Sénat condamne très fermement les violences et les exactions perpétrées par l’armée guinéenne à l’encontre de manifestants de l’opposition, lors d’un rassemblement pacifique tenu à Conakry le 28 septembre 2009.

M. Jacques Legendre (UMP – Nord), président du groupe d’amitié, et M. Jean-Claude Frécon (SOC – Loire), président délégué du groupe pour la Guinée, dénoncent une répression sanglante, et s’indignent particulièrement des exactions très graves commises à l’égard des femmes. Ils appellent les dirigeants de la junte à mettre un terme immédiatement aux actes de violence commis contre les civils et les membres de l’opposition, à traduire les auteurs de ces crimes en justice et à libérer au plus vite les prisonniers politiques.

Ils exhortent la communauté internationale à maintenir la pression sur la junte au pouvoir en Guinée, dans le droit fil des condamnations prononcées par l’Assemblée parlementaire de la Francophonie, l’Union européenne, l’Union africaine et le Conseil de sécurité des Nations unies, le cas échéant en envisageant des sanctions ciblées contre les responsables de cette tuerie.

Le groupe sénatorial d’amitié France-Afrique de l’Ouest tient à manifester sa solidarité à l’égard des victimes et du peuple guinéen dans ces heures sombres. Il rappelle qu’une sortie de crise ne sera possible que lorsque la parole sera rendue au peuple guinéen dans le cadre d’élections libres, justes et transparentes.

 

Contact presse : Yvelise Lapasin – 01 42 34 22 90 – y.lapasin@senat.fr