Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Communiqué du 26 janvier 2010



 

L’élection de Mme Ana María Romero de Campero à la présidence du Sénat bolivien :
un signe positif pour la participation des femmes à la vie politique

  

Mme Michèle André (soc., Puy-de-Dôme), présidente de la Délégation aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes, tient à saluer le choix qu’ont fait les sénateurs boliviens de porter à la présidence de leur assemblée Mme Ana María Romero de Campero.

Alors que la Bolivie vient de se doter, avec le referendum de janvier 2009, d’une nouvelle constitution qui ouvre de nouvelles perspectives à la démocratie bolivienne, Michèle André voit un signe très encourageant dans l’élection de cette femme courageuse et décidée dont le parcours, comme journaliste, comme défenseure du peuple et comme responsable politique, témoigne de son engagement constant en faveur de la démocratie et des droits humains.

 

  Contact presse : Sophie de Maistre ' 01.42.34.36.39 s.demaistre@senat.fr