Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Communiqué du 11 mars 2010



La présidente de la Délégation aux droits des femmes suggère que la présidence
 de la HALDE soit confiée à une femme.

Mme Michèle André (soc., Puy-de-Dôme), présidente de la délégation aux droits des femmes du Sénat, a déploré avec un certain nombre de personnalités et l'opinion publique les récentes nominations exclusivement masculines au Conseil constitutionnel et à la Cour des comptes.

Dans ce contexte, le poste laissé vacant à la tête de la HALDE par M. Louis Schweitzer offre l'occasion d'entamer un rééquilibrage nécessaire. Par conséquent, elle suggère que la présidence de la HALDE et les prochaines nominations à des postes de responsabilité soient confiées à des femmes pour aller vers une société de partage à part égale entre les hommes et les femmes.

Contact presse : Sophie de Maistre ' 01.42.34.36.39 s.demaistre@senat.fr