Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Communiqué du 24 mars 2010



La commission des affaires sociales demande la suspension de la commercialisation
des biberons fabriqués à base de Bisphénol A

 

Au cours de sa réunion du 24 mars, la commission des affaires sociales, présidée par Muguette Dini (UC - Rhône), a adopté, sur la proposition de son rapporteur Gérard Dériot (ratt. UMP - Allier), un amendement visant à suspendre la commercialisation des biberons fabriqués à base de Bisphénol A (BPA).

Elle souhaite que cette mesure temporaire reste en vigueur jusqu’à la décision définitive de l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa), qui a déjà engagé des travaux pour élaborer une nouvelle méthodologie d’évaluation et qui devrait rendre ses conclusions dans les prochains mois.

Cette suspension répond précisément aux deux facteurs de risques particulièrement identifiés dans de récentes études scientifiques, sur lesquelles travaillent l’ensemble des agences sanitaires internationales : le chauffage intense, qui favoriserait la dissémination du BPA dans les aliments, et la vulnérabilité des bébés, dont le système hormonal est encore immature.

La France serait ainsi le premier pays au monde à interdire les biberons fabriqués à base de BPA.

La proposition de loi initiale, déposée par Yvon Collin (RDSE - Tarn-et-Garonne) et plusieurs membres de son groupe tendant à interdire le Bisphénol A dans les plastiques alimentaires, sera débattue en séance publique cet après-midi.

 

Contact presse : Yvelise Lapasin 01.42.34.22.90   y.lapasin@senat.fr