Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Communiqué du 26 mai 2010



La faim justifie des moyens : le défi alimentaire à l’horizon 2050

Atelier de prospective du jeudi 20 mai 2010

Le rapporteur de la délégation sénatoriale à la prospective, à M. Yvon Collin, sénateur du Tarn-et-Garonne (RDSE), a organisé une première table ronde (cf. communiqué de presse du 10 mai 2010 : www.senat.fr/presse/cp20100510a.html), le jeudi 20 mai au matin, sur « le défi alimentaire à l’horizon 2050 ».

Elle a montré que les scénarios du pire n’étaient pas les moins probables et que nourrir la planète en 2050 implique des politiques actives en rupture avec les tendances passées.

Elle a mis en évidence que, même un équilibre à peu près convenable entre offre et demande, n’excluait pas une forte volatilité des cours aux effets potentiellement dévastateurs, conséquence de la place croissante des échanges.

Elle a rappelé que, si l’accroissement du niveau de vie devait déboucher sur une uniformisation des modes de consommation, il s’ensuivrait des impasses en termes de production, notamment pour les produits carnés.

Elle a encore souligné les tensions qui résulteraient de la nécessité d’un accroissement des rendements face aux exigences écologiques (biodiversité, pesticides, biotechnologies) dans un monde où l’énergie sera plus chère et la ressource en eau plus chichement comptée dans de nombreuses régions du monde.

Elle a enfin montré que, face à ce défi, la mobilisation internationale au plus haut niveau, n’était pas au rendez-vous, les engagements du G8 n’étant trop souvent qu’incomplètement respectés.

Le rapporteur poursuivra ses travaux pour préciser les stratégies à mettre en œuvre. D’ores et déjà, la table ronde a montré qu’elles impliquaient de traiter l’alimentation comme un bien public mondial et qu’il fallait les concevoir en tenant pleinement compte des impératifs généraux du développement et de la situation particulière des agriculteurs, dont le rôle sera, demain plus que jamais, de premier ordre.

 Contact : Karine Rahuel – 01.42.34.31.07 – k.rahuel@senat.fr

Contact presse : Olivier Graftieaux – 01.42.34.25.38 – o.graftieaux@senat.fr