Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Communiqué du 2 juin 2010



Le Président du Sénat a rencontré les participants du quatrième partenariat entre le Parlement et l’Académie des sciences

Pour la quatrième année consécutive, le Parlement et l’Académie des sciences ont instauré un partenariat permettant de créer une passerelle et une compréhension mutuelle entre deux univers qui se connaissent mal.

Pour l’édition 2010, quatorze « trinômes » ont été mis en place. Les trinômes sont constitués d’un parlementaire, d’un membre de l’Académie des sciences et d’un jeune chercheur. Pour ce faire, chaque scientifique passera deux jours au Parlement (Sénat et Assemblée nationale) afin d’observer de l’intérieur le fonctionnement des institutions. Puis le parlementaire sera accueilli dans le laboratoire du jeune chercheur. Pour clore ce partenariat, le député ou le sénateur recevra, dans sa circonscription, l’académicien et le jeune chercheur afin de les familiariser avec les missions d’un élu sur le terrain.

Le Président du Sénat, Gérard Larcher, a reçu les parlementaires et les scientifiques qui participent à cette expérience. Le Président du Sénat a tout particulièrement rendu hommage à l’OPECST (Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques, composé de 18 sénateurs et 18 députés), initiateur de cette procédure. Soulignant le « rôle éminent de la science et de la technologie au service de la santé, du bien-être et de la préservation de la biodiversité, mais aussi pour la croissance et pour l’emploi », il a appelé à rompre le cercle vicieux qui tend, en France, à marginaliser la science et les chercheurs. Cette nouvelle dynamique exige une meilleure coopération entre « l’autorité du savoir et la légitimité de l’élection », qui n’exclut pas a priori la réflexion sur l’invention de procédures politiques nouvelles.

 Contact presse : Olivier Graftieaux - 01 42 34 25 38 - o.graftieaux@senat.fr