Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Communiqué du 24 juin 2010

CHLORDECONE ET CANCER DE LA PROSTATE

 

A la suite de la parution des résultats de l’étude Karuprostate montrant un lien entre l’exposition à la chlordécone et le cancer de la prostate, M. Jean-Yves Le Déaut, député, et Mme Catherine Procaccia, sénateur, rappellent :

1.  qu’ils ont présenté, en juin 2009, un rapport de l’Office sur l’impact de l’utilisation de la chlordécone aux Antilles ;

2.  que, dans cette étude, ils avaient réservé leur opinion sur le lien entre la chlordécone et le cancer de la prostate, jusqu’à la parution des travaux de M. Luc Multigner et du Pr. Pascal Blanchet et sur ce sujet ;

3.  qu’ils avaient assorti leurs conclusions de 10 catégories de propositions dont certaines portaient :

- sur la poursuite du « Plan chlordécone » au-delà de 2010,

- sur le renforcement des contrôles sur les produits marins,

- sur l’établissement de référentiels d’imprégnation sanguine pouvant être proposés pour les populations les plus exposées,

- et sur la surveillance de la mise en place des dispositions du « paquet hygiène » qui a remplacé depuis 2008 les analyses de sol préalable à la mise en culture ;

4.  qu’en fonction du lien maintenant établi entre la chlordécone et la recrudescence du risque de cancer de la prostate, il est plus que jamais indispensable de rechercher la trace des 1 500 tonnes de « chlordécone perdue » dont une grande partie a été importée en République fédérale allemande.

Contact presse : Ali Si Mohamed   01 42 34 25 11   a.si-mohamed@senat.fr