Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Communiqué du 10 septembre 2010

Gérard Larcher à la Commission européenne :

Agriculture, économie et libre-circulation des personnes

 

Gérard Larcher, Président du Sénat, a rencontré jeudi, à Bruxelles, José Manuel Barroso, Président de la Commission européenne, et Olli Rehn, Commissaire européen en charge des affaires économiques et monétaires. Il était accompagné des Sénateurs Jean Bizet, Président de la Commission des affaires européennes, et Jean-Paul Emorine, Président de la Commission de l’économie. José Manuel Barroso a salué l’engagement européen du Sénat français, considéré comme l’un des parlements nationaux les plus impliqués dans les affaires européennes.

 

Quatre thèmes majeurs ont été abordés au cours de ces entretiens :

 

- « L’Europe a besoin d’une PAC forte » : Gérard Larcher, Jean Bizet et Jean-Paul Emorine ont insisté sur le rôle clé de l’agriculture pour le développement des territoires ruraux, la qualité et la sécurité alimentaire ainsi que pour l’environnement. Ils ont soutenu le nécessaire renforcement de la compétitivité de l’agriculture européenne et le rééquilibrage des relations commerciales entre producteurs et distributeurs. Le Président du Sénat a défendu le principe de la régulation des marchés, notamment des matières premières. En soulignant le poids de l’agriculture dans l’identité culturelle de l’Europe, José Manuel Barroso a donné des signes encourageants pour l’avenir de la PAC.

 

- « Le développement d’une gouvernance économique de l’Union est nécessaire » : le Président du Sénat s’est montré en phase avec Olli Rehn, qui a souligné le besoin d’une gouvernance économique accrue et affirmé que les nouvelles procédures envisagées – réforme du pacte de stabilité et de croissance et mise en place d’un « semestre européen » – ne doivent pas conduire à un affaiblissement, mais à un renforcement du rôle des parlements nationaux.

 

- « Il faut trouver un équilibre juste entre croissance et réduction des déficits » : Gérard Larcher a insisté sur les réformes structurelles déjà menées et en cours en France (hôpital, La Poste, retraites…). Il a souligné que le Sénat est particulièrement vigilant pour, à la fois, réduire les déficits publics et favoriser la croissance et soutient les orientations du gouvernement.

 

- « La réflexion sur l’équilibre entre sécurité, dignité des personnes et liberté de circulation doit être menée au niveau européen » : le Président Larcher a indiqué que le Sénat, garant des libertés, est attentif à la situation des Roms ; dans le cadre des mesures prises récemment, le gouvernement français a respecté la législation française et les directives européennes sur la libre-circulation. Ces mesures de reconduites et de retours volontaires ne ciblent pas une communauté mais des situations individuelles en infraction avec notre législation. Le Président du Sénat a rappelé la disponibilité de fonds européens importants pour faciliter l’insertion sociale et professionnelle des Roms et souhaité qu’ils soient davantage utilisés par tous les Etats membres.

  Contact presse :

Nathalie Bahier, Conseiller technique pour la communication et la presse : 01 42 34 38 82

Sébastien Evain, Chargé de mission pour la communication et la presse : 01 42 34 27 14