Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

Territoires palestiniens : les assassinats contre la réconciliation nationale


Jeudi 21 avril 2011

Mme Monique Cerisier ben Guiga, présidente du groupe d’information internationale sur les Territoires palestiniens du Sénat, fait part de sa profonde émotion devant la succession d’assassinats de personnalités engagées pour la paix en Cisjordanie et à Gaza.

A la famille et aux proches de Juliano Mer Khamis, comédien, assassiné le 14 avril à Jénine et de Vittorio Arrigoni, assassiné à Gaza le 14 avril 2011, elle adresse en particulier ses condoléances attristées.

Ces assassinats visent à saper le fragile mouvement de réconciliation nationale engagé dans les territoires palestiniens, indispensable à la construction d’un État palestinien politiquement viable. Ils illustrent le danger qui menace la région en l’absence de perspective politique : un engrenage de violence autodestructrice, une impasse meurtrière, qu’on l’appelle « somalisation », « balkanisation » ou « libanisation ».

Devant cette perspective, Mme Monique Cerisier ben Guiga soutient les efforts de réconciliation et appelle ses acteurs à persévérer alors que se dessine une reconnaissance internationale élargie d’un Etat palestinien dans les frontières de 1967 avec Jérusalem Est pour capitale.

Contact : Delphine Mancel   01 42 34 28 55   d.mancel@senat.fr

Contact(s) presse :