Allez au contenu, Allez à la navigation

Recherche Recherche avancée

La politique européenne de la montagne


Mercredi 4 mai 2011

M. Jacques Blanc (UMP, Lozère), vice-président de la commission des affaires européennes, a présenté à la presse son rapport d’information intitulé « Une politique européenne pour la montagne ».

 Les montagnes représentent près d’un tiers du territoire européen. Pourtant, elles ne bénéficient pas de la part de l’Union européenne d’une politique dédiée et tenant compte de leurs spécificités naturelles, économiques et sociales. Néanmoins, elles occupent une place originale dans les programmes européens.

 Dans la continuité des travaux de la commission des affaires européennes du Sénat sur la politique agricole commune et la politique régionale, le rapport montre comment la montagne, zone à handicap permanent, est appréhendée par l’Union européenne et notamment la place particulière qu’occupe l’agriculture de montagne au sein du deuxième pilier de la PAC. Il analyse les résultats et les limites des mesures qui, bien que ne visant pas expressément la montagne, ont contribué à façonner nos massifs au fil des ans.

 

Après l’adoption du traité de Lisbonne qui a consacré l’objectif de cohésion territoriale, l’Europe des 27 vient d’engager un processus de négociations pour dessiner ses grandes orientations politiques pour la période 2014-2020. Le rapport formule une série de propositions afin de permettre à la montagne de conserver la place qu’elle mérite au sein des deux grandes politiques européennes que sont la politique agricole commune et la politique de cohésion à l’horizon 2020.

 Le rapport est disponible sur le site Internet du Sénat : www.senat.fr/notice-rapport/2010/r10-458-notice.html

 

 

Contact(s) presse :